franceinfo golf, France info

franceinfo golf. Open de France à Saint-Quentin-en-Yvelines : dernier test avant la Ryder Cup

Le golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines accueille L’Open de France la semaine prochaine. Un soin particulier a été apporté à cette édition.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le départ du 18 sur l\'Albatros au golf national
Le départ du 18 sur l'Albatros au golf national (Fabrice Rigobert Radio France)

A trois mois de l’organisation de la Ryder Cup sur ce parcours, L'Open de France, la semaine prochaine à Saint-Quentin-en-Yvelines, du 28 juin au 1er juillet, a une véritable valeur de test. L’Open de France, avec ses sept millions de dollars de dotation et quelques uns des meilleurs joueurs du monde, fait partie des tournois estampillés "Rolex Séries".

La gigantesque tente sur deux niveaux, réservée aux invités, trône au-dessus du green du trou numéro 18. Il ne reste plus que deux ou trois détails esthétiques à régler avant d’accueillir les joueurs dès le début de la semaine. C’est sur le parcours lui-même que le ballet est en fait le plus impressionnant. Une cinquantaine de jardiniers s’affairent à temps complet pour finaliser la préparation. Arrosage et tonte sont au programme avant les opérations de roulage.

Vitesse et fermeté

Cette technique où l’on couche l’herbe pour rendre la surface plus rapide ne sera pas utilisée uniquement pour les greens, explique Alejandro Reyes, le greenkeeper, responsable du parcours.  

"C’est le même concept que pour les greens en fait. On fait la tonte des greens et on fait un roulage pour gagner de la vitesse et de la fermeté. Là, tout va être tondu du tee jusqu'au green. L’herbe va être couchée dans la même direction. La balle va tomber sur les fairways et faire encore une quinzaine, une vingtaine de mètres." 

Arrosage et tonte au programme avant l\'Open de France
Arrosage et tonte au programme avant l'Open de France (Fabrice Rigobert Radio France)

Les zones de jeux, les fairways sont délimités par différentes hauteurs de tonte et lorsque que l’on s’éloigne trop, de hautes herbes jusqu’aux genoux attendent les victimes des prochaines sorties de route. "L’Albatros" est digne d’un parcours de tournoi du grand chelem. Le numéro deux mondial, l’américain Justin Thomas, les espagnols John Rahm et Sergio Garcia, le français Alexander Lévy, apprécieront, à trois mois du rendez vous de septembre.

Le public choyé

En attendant cette fameuse Ryder Cup, le public de L’Open de France sera lui choyé. Une nouvelle expérience sera proposée autour du trou numéro 16, un par trois, entouré de buttes qui laissent penser à un stade.  

 "Il y aura un bar sur le trou qui va s’appeler "Tommy’s bar",  il y aura des zones de confort, des sièges, des chaises longues, explique Paul Armitage le directeur du golf national, pour profiter du 16 un peu différemment, parce que c’est le trou où il peut y avoir des 'trous en un'. Et puis, on a appris des autres tournois, au Danemark et aux États-Unis. On n'aura peut-être pas autant d’ambiance pour une première fois mais je trouve sympa pour le pbulic de pouvoir s’asseoir à un endroit toute la journée. Ils ont cinq mètres à faire pour un sandwich et une bière, et on aura le beau temps pour pique-niquer."  

60 000 personnes sont attendues pour les quatre jours de L’Open de France la semaine prochaine. En septembre, c’est 60 000 personnes chaque jour qui fréquenteront le golf national pour la Ryder Cup.  

Le départ du 18 sur l\'Albatros au golf national
Le départ du 18 sur l'Albatros au golf national (Fabrice Rigobert Radio France)