franceinfo golf, France info

franceinfo golf. Le Tigre dans son jardin

Le Tigre va retrouver Augusta la semaine prochaine, pour le premier tournoi du grand chelem de la saison en Géorgie aux Etats-Unis. Un parcours mythique pour un joueur légendaire qui sera plus qu’un outsider dans la course à la victoire. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Tiger Woods sur le 12e trou durant la partie finale au tournoi d\'Augusta en Géorgie aux USA, le 12 avril 2015
Tiger Woods sur le 12e trou durant la partie finale au tournoi d'Augusta en Géorgie aux USA, le 12 avril 2015 (MAXPPP)

Et s’il remportait son 15e tournoi majeur à Augusta, là où il a gagné son premier titre du grand chelem en 1997 à seulement 21 ans, ovationné par le public. Ce qui relevait du fantasme il y a encore six mois n’a peut-être jamais été aussi proche, après deux années quasiment blanches et quatre opérations chirurgicales.
Il faut dire que Tiger Woods s’est offert une deuxième et une cinquième place sur le circuit américain lors de ses deux dernières sorties, ce qui ne lui était plus arrivé depuis quatre ans. En cinq tournois, le Tigre est revenu de la 668e à la 104e place mondiale.

Un avantage psychologique

Qualifié pour le Masters comme tous ceux qui ont enfilé la mythique veste verte remise au vainqueur, l’ancien numéro un mondial possède un petit avantage car il s’y est imposé quatre fois.

"Pour sa propre confiance, ça peut avoir un impact déterminant, précise Christophe Muniésa, directeur technique national et directeur général de la fédération française de golf. S’il se met à bien jouer, il va vite retrouver ses marques, et puis en valeur relative, lorsque Tiger Woods était au top de sa forme il avait une forme davantage psychologique sur les autres joueurs, il les impressionnait, et très clairement à Augusta cet avantage psychologique, il peut l’utiliser au détriment de ses opposants. Il a un petit avantage sur le reste du champ de joueurs à Augusta."

Tiger Woods sur le 18e trou durant la partie finale aux Masters 2015 à Augusta, aux USA le 12 avril 2015
Tiger Woods sur le 18e trou durant la partie finale aux Masters 2015 à Augusta, aux USA le 12 avril 2015 (MAXPPP)

 Le parcours d’Augusta, créé en 1934 sur une ancienne pépinière, est un bijou. Un écrin de verdure avec ses multiples essences d’arbres, ses massifs de fleurs, ses fairways plutôt ouverts, ses greens tondus au millimètre, véritables casse-têtes pentus et ultras rapides. Un parcours pour un grand Tiger Woods que le public attend de revoir au sommet.

On fait dans le magnifique à Augusta

Un public de privilégiés, car on n’entre pas comme ça à Augusta, même lorsque l’on est spectateur. Très de peu de places sont disponibles à la vente, rappelle notre confère du Journal du Golf, Martin Coulomb. 

"On se les passe presque de génération en génération, c’est presque le graal absolu, ne serait-ce que pour avoir une place, même pour les journées d’entraînement, ce n’est pas forcément donné. Après, l’Augusta national golf club veut que l’expérience du spectateur soit privilégiée. On ne veut pas faire du chiffre, on veut faire de la qualité. On fait dans le magnifique. On est pas 10 rangs derrière les autres pour voir Tiger Woods, pour voir les meilleurs joueurs de la planète".

Quelques places vendues à la sauvette pendant le tournoi se négocient plusieurs centaines de dollars.

Seulement 87 joueurs s’affronteront dans ce premier tournoi majeur de la saison comme en 1997. L’américain Bubba Watson, récent vainqueur du championnat du monde de match-play fait partie des favoris. L’espagnol Sergio Garcia défendra son titre. Pour la deuxième année de suite, aucun français n’est qualifié.

Tiger Woods sur le 12e trou durant la partie finale au tournoi d\'Augusta en Géorgie aux USA, le 12 avril 2015
Tiger Woods sur le 12e trou durant la partie finale au tournoi d'Augusta en Géorgie aux USA, le 12 avril 2015 (MAXPPP)