Ça sonne faux, France info

"La chanson française, c’était mieux avant"

On le dit souvent au bistrot ou dans les repas de famille : la chanson française n'est plus ce qu'elle était. Mais savez-vous depuis quand c'était mieux avant ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Vous avez oublié qui était Perchicot ? Eh bien lui aussi pensait que la chanson française c'était mieux avant... dès 1928.)

 En ce temps-là, on savait chanter, ma bonne dame ! Et puis les chanteurs de maintenant c’est plus pareil !  Eh bien ça sonne faux.

C’est d’ailleurs la dernière fois, puisque cette chronique est la dernière de l’été.

Nous nous retrouvons le week-end prochain pour trouver dans les chansons des échos des événements du moment avec la reprise de la chronique Ces chansons qui font l'actu.   

 

Dans ce dernier épisode de Ça sonne faux, vous entendez des extraits de :

 

Cora Vaucaire, Les Feuilles Mortes , 1948

Perchicot, La Chanson française, 1928

Jane Arès, Chanson française , 1927

Cora Vaucaire, Les Feuilles Mortes , 1948

Vincent Delerm, Du sépia plein les doigts , 2006

  

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique

Toute l’année, nous nous promenons ensemble dans les liens que la chanson entretient avec l’actualité sur France Info, dans la chronique Ces chansons qui font l'actu. 

Professeurs, lycéens et collégiens, France Info et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver près de deux cents chroniques de nos étés précédents sur France Info, sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

Vous pouvez aussi retrouver sur le site de France Info les quarante-neuf épisodes de notre série de l’été 2014 consacrée à la chanson pendant la Première Guerre mondiale, La Fleur au fusil.Et vous pouvez aussi vous procurer le livre accompagnant cette série, lui aussi intitulé La Fleur au fusil.

 

(Vous avez oublié qui était Perchicot ? Eh bien lui aussi pensait que la chanson française c'était mieux avant... dès 1928.)