Législatives 2022 : de "Mélenchon Premier ministre" à la "désobéissance" à l’Europe, l'union de la gauche peut-elle s'unir sur sa com' ?

écouter (19min)

L’union de la gauche autour de La France insoumise n’est pas synonyme d’entente sur tout, tout le temps, loin de là. Comment se présenter unis aux Français malgré les désaccords ? Comment « vendre » cette Nupes comme une nouveauté, alors que des alliances à gauche ont déjà existé ?

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Luc Mélenchon lors de la manifestation du 1er-Mai, le 1er mai 2022 à Paris. (THOMAS COEX / AFP)

La Nupes, constituée de quatre partis certes alliés mais avec des désaccords, peut-elle s'exprimer d'une seule voix jusqu'aux élections législatives ? C'est la question que se posent Laetitia Krupa et Gaspard Gantzer, avec leur invité Vincent Martigny, historien et politologue français, professeur à l'Université Côte-d'Azur et à l'École polytechnique.

Jean-Luc Mélenchon a tout de suite compris l'importance de dramatiser ces législatives, qui ne passionnent pas les Français. En 2017, seul un électeur sur deux s'était déplacé pour voter. Avec ses slogans de "troisième tour de la présidentielle" et de "Mélenchon Premier ministre", il atteint cet objectif de donner un enjeu percutant à l'élection tout en personnalisant encore une fois à l'extrême le scrutin. 

Des voix dissidentes et une stratégie de marque à inventer

Mais maintenant qu'il n'est plus seul, le leader de La France insoumise n'a plus le contrôle total sur la communication autour de la Nupes. Comment vont-ils faire, avec les Verts, les communistes, les socialistes, pour communiquer d'une seule voix malgré leurs mésententes, et alors que des voix dissidentes se font déjà entendre au PS, comme celle de François Hollande ? Comment se créer une identité pour incarner cette alliance ?

Dans cet épisode également, "L'Histoire d'ailleurs" nous emmène au Chili, dont un marqueur de l'histoire politique a inspiré Jean-Luc Mélenchon. Et pour son "info en plus", Gaspard Gantzer nous parle du futur porte-parole du gouvernement. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.