Hausse des prix du transport aérien : comment payer ses billets d'avion moins cher

écouter (3min)

Les prix des billets d’avion augmentent entre la métropole et les départements d'outremer mais pour d'autres destinations aussi.

Article rédigé par
Fanny Guinochet - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
L'augmentation des prix des billets d'avion provoque la grogne des voyageurs. Quelques astuces vous permettront de ne pas payer le prix fort pour vos destinations de l'été par exemple. (Illustration) (CRAIG HASTINGS / MOMENT RF / GETTY IMAGES)

Les vacances d'été arrivent et vous avez déjà constaté que les prix des billets d'avion augmentent. Alors si vous prévoyez de partir avec ce mode de transport, suivez les conseils de Fanny Guinochet.

franceinfo : Payer ses billets d'avion moins cher, c'est possible ? Comment s'y prendre ? 

La hausse sur les billets d'avions est en effet importante : 13% de plus en mars sur un an, entre la métropole et la Martinique ou la Guadeloupe, mais c’est 7% sur un an, sur la plupart des billets des autres destinations. C’est à cause de la flambée des prix du kérosène, mais aussi les taxes écologiques, ou encore la guerre en Ukraine, qui bouscule les trajets et le trafic aérien.

Dans ce contexte, le premier conseil, c’est de réserver à l’avance, comme toujours, mais encore plus en ce moment. Car la hausse va se poursuivre dans les semaines à venir. Alors par exemple, pour cet été, prenez dès maintenant votre billet, même si les compagnies ont abandonné le 100% remboursable qu’elles avaient mis en place avec le Covid, elles sont quand même un peu plus souples qu’avant, sur les conditions de modifications ou de remboursement, au cas ou vous changeriez d’avis.    

Et si on est flexible sur les dates, c’est mieux ? 

Oui, ça aide ! Les jours fériés, en plein mois d’août, c’est évidemment plus cher qu’en octobre. Sur les aéroports aussi, parfois c’est moins cher en partant d’un peu plus loin, d’un aéroport secondaire. Vérifiez. 

Classique, mais ça vaut la peine, connectez-vous sur les comparateurs de prix pour voir les prix les moins chers. On peut citer Cdiscount Voyages, lastminute, la bourse des vols, Opodo. Mais ensuite, ça vaut la peine de basculer sur le site de la compagnie et voir s’il y a une différence. Cela dépend des vols et des compagnies, mais parfois, ça vaut le coup de passer par le comparateur, parce qu’ils négocient de gros volumes, et parfois non, c’est mieux de passer directement par la compagnie directement, car vous évitez l’intermédiaire, la commission que prend le comparateur au passage.

Mais, attention, sachez que les compagnies aériennes scrutent vos données de navigation. Elles les utilisent pour faire gonfler la note. Donc si vous faites la même recherche plusieurs fois, dans un laps de temps très court, les prix risquent de gonfler. Pour ça, soit vous utilisez un autre ordinateur, soit vous effacez l’historique, vous videz les cookies.  

Est-ce qu’il y a un moment où c’est mieux de réserver ?

Il faut éviter le weekend ou le soir, car c’est le moment où il y a le plus de monde qui cherche à réserver, davantage de demandes, et les prix ont tendance à augmenter. Le jeudi est visiblement un bon jour pour prendre son billet, pour des histoires de remplissage des avions. Et quand vous partez, évitez le samedi, c’est en général le jour le plus cher. Le mardi est visiblement plus avantageux. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.