C'est mon boulot, France info

Les managers, sportifs pour être plus productifs

Des patrons sont connus pour être des grands sportifs. Une sportivité pour être plus performants, disent-ils.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un sportif participe à l\'Ultra Trail du Mont Blanc, le 3 septembre 2017.
Un sportif participe à l'Ultra Trail du Mont Blanc, le 3 septembre 2017. (JEFF PACHOUD / AFP)

Environ 8,5 millions de Français pratiquent régulièrement la course à pied. Deux professeurs de management ont eu l'idée de se pencher sur une toute petite partie d'entre eux : les managers qui sont aussi de grands sportifs. 

Ils sont marathoniens, ils pratiquent l'ultra trail, ces très longues courses dans la nature ou ce sont même des "iron men", qui allient natation, vélo et marathon.
Et en plus ils occupent de très hautes fonctions dans l'entreprise. Deux professeurs de management, un de l'école de commerce Audencia, à Nantes et l'autre de l'université de Saint-Andrews, en Ecosse ont passé sur le grill 33 de ces oiseaux rares. Pour comprendre leur drôle de façon de fonctionner. Premier moteur : ils s'inspirent d'exemple célèbres.Thibaut Bardon, professeur à Audencia : "On pense à des gens comme Tim Cook, le directeur général d'Apple qui commence toutes ses journées à cinq heures du matin par une heure dans une salle de fitness. On pense à Jack Dorsey, le fondateur de Twitter qui commence toutes ses journées par dix kilomètres de course à pied."

Pourquoi s'échiner à courir dix kilomètres avant de commencer une journée marathon au boulot ? La réponse de Thibaut Bardon : "Ils nous disent notamment que faire du sport intensivement, c'est un vecteur de performance personnelle." Cette pratique sportive leur permet de se différencier. Ils passent pour des gens persévérants, pugnaces. Ils peuvent même être favorisés dans leur carrière grâce à cela.
Ils ont même tendance à recruter des gens qui leur ressemblent, et donc privilégier les candidats sportifs, "notamment les coureurs à pied. Il y a un risque de discrimination" reconnaît Thibaut Bardon.

Un sportif participe à l\'Ultra Trail du Mont Blanc, le 3 septembre 2017.
Un sportif participe à l'Ultra Trail du Mont Blanc, le 3 septembre 2017. (JEFF PACHOUD / AFP)