C'est mon boulot, France info

30 000 stages en ligne à partir de lundi grâce à la plateforme "1 jeune, 1"solution"

Ce ballon d'oxygène, appréciable, ne sera peut-être pas suffisant au moment où les jeunes galèrent pour trouver un stage en entreprise.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Capture d\'écran de la plateforme 1jeune1solution.
Capture d'écran de la plateforme 1jeune1solution. (1JEUNE1SOLUTION.GOUV)

Pas facile de trouver un stage en entreprise en ce moment. Le volume d'offres de stages dans le secteur privé a baissé de 20% en 2020. Et la tendance est la même en ce début d'année. Plusieurs raisons à cela. Certains secteurs, gros pourvoyeurs de stages, comme le tourisme et la restauration, sont complètement à l'arrêt. D'autres, comme l'hôtellerie, sont au ralenti ou très touchés par le chômage partiel.

D'autre part, il est quasiment impossible pour les étudiants de partir à l'étranger. Tous se reportent donc vers la France, accentuant la concurrence et gonflant le nombre d'étudiants à la recherche des mêmes stages.

Troisième raison, les candidats aux stages se retrouvent en concurrence avec les jeunes diplômés, dont l'entrée dans le monde du travail a été retardée par la crise. Et enfin parce que les entreprises sont réticentes à accueillir des stagiaires au moment où tout se fait à distance, en télétravail. Beaucoup estiment qu'elles ne pourront pas suffisament encadrer les jeunes qui rejoindraient leurs rangs.

30 000 stages, répartis sur tout le territoire

La bonne nouvelle c'est à partir de lundi, de nouveaux stages devraient être disponibles. Il faut décidément garder un oeil sur la plateforme "1 jeune, 1 solution". Lancée l'été dernier pour que les moins de 26 ans puissent accéder, d'une manière ou d'une autre, au marché du travail, elle propose déjà 100 000 offres d'emploi. Elle a permis, vante le gouvernement, un million d'embauche entre septembre et décembre dernier.

Ce sont donc 30 000 stages, répartis sur tout le territoire, qui vont être mis en ligne à partir de lundi. La plateforme va aussi proposer à partir du 1er avril un simulateur qui permettra de savoir à quel dispositif on peut avoir accès, à quelles aides on a droit. Par exemple, les jeunes diplômés boursiers en recherche d'emploi peuvent toucher pendant quatre mois une partie de la bourse qu'ils percevaient l'an dernier.

Les conditions de stages sont plus souples

Le gouvernement a annoncé que désormais les stages pourraient se dérouler 100% en télétravail, avec des dates décalées, plus larges, et aussi dans un branche voisine de celle dans laquelle le stage devait à l'origine se faire le stage. Par exemple, dans l'hôtellerie qui reste ouverte, à la place de la restauration complètement fermée.

Reste que les entreprises doivent jouer le jeu. Il y a quelques jours, sur franceinfo, Elisabeth Borne les appelait à accueillir des stagiaires, malgré tout. Toutes ne l'écoutent pas, visiblement.

Capture d\'écran de la plateforme 1jeune1solution.
Capture d'écran de la plateforme 1jeune1solution. (1JEUNE1SOLUTION.GOUV)