À la carte. Les restaurants sont-ils menacés ?

écouter (5min)

Avec la street food, les dark kitchen et les fast-foods, le bon vieux restaurant traditionnel est-il menacé ? Sans doute pas, tant il porte une histoire forte et représente un lien social indispensable

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le restaurant Ibrik Kitchen, à Paris. (RF / BERNARD THOMASSON)

"Restaurant", le lieu qui restaure. Cette définition historique rappelle que les restaurants sont nés pour nourrir, mais dès leur apparition aux alentours de la Révolution ils ont acquis une dimension bien au-delà de la simple alimentation vitale pour la santé.

C'était le lieu où il fallait être vu, comme chez Beauvilliers au Palais Royal, un endroit de rencontre et de convivialité, parfois un point de rendez-vous à l'écart du reste du monde pour traiter des affaires ou discuter en toute intimité.

À l'heure des fast-food, de la dark kitchen, de la vente à emporter entrée dans les compétitions télévisées, ou de la nourriture en extérieure – cette street food qui va du sandwich dans un hall de gare à la salade à grignoter dans le parc près du bureau – le restaurant est-il menacé ?

Il faut rester vigilant, selon Christian Regouby, directeur général de la Fondation Gastronomie Humaniste Institut de France et fondateur du mouvement Manger Citoyen, tant c'est un lieu au coeur de nos sociétés.

"La restauration et la nourriture sont avant tout un produit culturel."

Christian Regouby, de la Fondation Gastronomie Humaniste

à France Info.

Thierry Marx est moins inquiet, et pense que le restaurant a toujours de beaux jours devant lui. Et pour illustrer la séquence, il vous propose une recette autour de la salade de tomates.

Ingrédients pour quatre :

4 belles tomates de printemps, 2 échalotes, 1 cuillerée à soupe de vinaigre de cidre, 3 cuillerées à soupe d'huile de colza bio, 1/2 cuillerée à café de moutarde à l'ancienne, 4 tranches de pain de campagne.

Préparation :

Laver les tomates et couper chacune d'entre elle en quatre. Éplucher et émincer les échalotes. Les placer au fond d'un saladier. Ajouter le vinaigre et l'huile, puis la moutarde et bien mélanger.

Déposer les quartiers de tomates dans le saladier, et bien enrober de vinaigrette. Laisser reposer une heure.

Avant de servir, toaster les tranches de pain (au grille-pain éventuellement).

Égoutter les tomates, les réserver dans un plat. Tremper le pain dans le saladier avec le jus de tomate mélangé à la vinaigrette.

Déposer une tranche de pain dans chaque assiette et dresser les tomates par dessus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.