8h30 franceinfo, France info

Variant anglais, confinement des plus âgés, vaccination des personnes ayant été malades du Covid-19... Le "8h30 franceinfo" de Rémi Salomon

Le président de la Commission médicale d'établissement de l'AP-HP était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 2 février 2021.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Rémi Salomon, le président de la Commission Médicale d\'Établissement de l\'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", mardi 2 février 2021.
Rémi Salomon, le président de la Commission Médicale d'Établissement de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 2 février 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Rémi Salomon, le président de la Commission médicale d'établissement de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 2 février 2021. Variant anglais, confinement des plus âgés, vaccination des personnes ayant été malades du Covid-19... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

Variant anglais : "Les mesures que l'on a prises aujourd'hui ne seront pas suffisantes"

"Le variant anglais va prendre le dessus, les mesures que l'on a prises aujourd'hui ne seront pas suffisantes", prévient le professeur Rémi Salomon. "À l'hôpital, la circulation du virus est très intense, la montée du nombre de patients Covid est constante", déplore le médecin, pour qui "c'est une fausse bonne nouvelle que les chiffres se tassent".

Rémi Salomon plaide pour un reconfinement, éventuellement territorialisé, et surtout pour la prolongation des vacances scolaires. "Fermer les écoles, ça permet de faire plus de télétravail. Compte tenu de ce qui se passe dans les hôpitaux, il faut fermer les écoles pendant trois semaines, un mois, puis les rouvrir. Ce ne serait pas une mauvaise idée que d'augmenter la durée des vacances", estime-t-il.

"Penser qu'on puisse seulement confiner les vieux est une fausse bonne idée"

"Penser qu'on puisse seulement confiner les vieux et laisser les autres mener une vie normale est une fausse bonne idée. On aurait une explosion de l'épidémie", prévient Rémi Salomon, en réaction aux propos de Bernard Tapie qui, dimanche sur France 2, a notamment appelé à l'auto-isolement des sujets à risques du Covid-19, estimant qu'"on n'a pas besoin qu'ils [les jeunes] se protègent si on respecte les règles".

"On a des gens de 57 ans qui vont en réanimation. La moitié des patients en réanimation ont moins 62 ans", rappelle Rémi Salomon. "Il faut donc dire que si l'épidémie monte beaucoup, cela remplira les réanimations", explique le médecin. 

"Une seule dose" de vaccin si on a déjà été contaminé

"On recommande à ceux qui ont déjà" été contaminés par le Covid-19 de se faire injecter "une seule dose" du vaccin au lieu de deux, affirme Rémi Salomon. "Compte tenu de la pénurie, je pense que c'est important d'être le plus économe possible et c'est logique", explique-t-il.

"Une étude vient de sortir qui montre qu'effectivement, on a autant d'anticorps quand on a une seule injection quand on a déjà fait la Covid, comparé à ceux qui n'ont pas fait la Covid et qui ont les deux injections", détaille le président de la Commission Médicale d'Établissement de l'AP-HP.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mardi 2 février 2021 :

Rémi Salomon, le président de la Commission Médicale d\'Établissement de l\'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", mardi 2 février 2021.
Rémi Salomon, le président de la Commission Médicale d'Établissement de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 2 février 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)