Sécurité sanitaire dans les trains, tarifs des grandes lignes, TER des Hauts-de-France... le "8h30 franceinfo" de Jean-Pierre Farandou

écouter (26min)

Le PDG de la SNCF était l'invité du "8h30 franceinfo", jeudi 2 décembre 2021.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF était l'invité du "8h30 franceinfo", jeudi 2 décembre 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Jean-Pierre Farandou, PDG du groupe SNCF, était l'invité du "8h30 franceinfo", jeudi 2 décembre 2021. Sécurité sanitaire dans les trains, tarifs des grandes lignes, TER des Hauts-de-France... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

"Quand on prend le train à la SNCF, il n'y a pas de risque d'attraper le Covid"

"Quand on prend le train à la SNCF, il n'y a pas de risque d'attraper le Covid", assure Jean-Pierre Farandou. Le groupe ferroviaire est selon lui "dans le respect des normes" sanitaires, alors que les Français s'apprêtent à massivement prendre le train pour les vacances de Noël, en pleine cinquième vague épidémique. Une déclaration qui intervient alors que dans sa dernière étude sur les lieux de contamination par le SARS-CoV-2,l'Institut Pasteur analyse que prendre un train entraîne un sur-risque d'infection de 30%.

Le PDG de la SNCF ne conteste pas ces chiffres, et "le sérieux de l'Institut Pasteur". Il dit "se baser sur des données empiriques", affirmant que depuis le début de la crise sanitaire, "il n'y a eu aucun cluster, pas d'absentéisme particulier" parmi "les contrôleurs, qui passent leur vie dans les trains".

Par ailleurs, Jean-Pierre Farandou précise que les voitures-bars restent ouvertes dans les trains, mais que les passagers sont invités à retourner consommer à leur place, "pour éviter les agglomérations de personnes enlevant le masque et mangeant les unes à côté des autres."

Grandes lignes SNCF : "Les prix ne vont pas augmenter l'année prochaine"

"C'est une bonne nouvelle pour tous les clients de la SNCF, les prix [des trains grandes lignes] ne vont pas augmenter l'année prochaine", déclare Jean-Pierre Farandou. "Je veux que tout le monde puisse accéder au TGV", a-t-il insisté. 

"C'est très important, et c'est logique avec ma stratégie fondamentale, puisque je veux augmenter le volume de gens qui prennent le train, et même le doubler d'ici une dizaine d'années", ajoute le PDG du groupe ferroviaire. "Il faut être cohérent avec soi-même, une politique de volume passe par une politique de prix accessible", souligne-t-il.

Bras de fer Hauts-de-France / SNCF : Xavier Bertrand "pénalise une entreprise publique"

Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, a annoncé suspendre les paiements dus à la société ferroviaire. En cause, des dysfonctionnements, retards et suppressions de trains sur le réseau TER qui n'ont pas connu d'amélioration, malgré un plan de redressement lancé en octobre. "Je voudrais qu'on puisse en discuter" car "pénaliser la SNCF, c'est pénaliser une entreprise publique" qui "appartient aux Français", déclare Jean-Pierre Farandou.

La suspension des paiements "n'est peut-être pas la mesure la plus adaptée à la situation", insiste le PDG de la SNCF, tout en rappelant qu'avec la région Hauts-de-France, la SNCF "a un contrat" qui "ne prévoit pas qu'elle ne soit pas payée". En revanche, "il peut y avoir des pénalités". "Je trouverais normal que la région Hauts-de-France marque le coup et nous pénalise financièrement, puisqu'on n'est pas à la hauteur des attentes", reconnaît-il. 

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du jeudi 2 décembre 2021 :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.