Remaniement, pouvoir d'achat et crimes de guerre en Ukraine... Le "8h30 franceinfo" de Yaël Braun-Pivet

écouter (26min)

La présidente de la Commission des Lois à l'Assemblée nationale et candidate "Ensemble !" à sa réélection dans les Yvelines était l'invitée du "8h30 franceinfo" du samedi 14 mai. Elle répondait aux questions d'Ersin Leibowitch et Myriam Encaoua.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Yaël Braun-Pivet, la présidente de la Commission des Lois à l'Assemblée nationale était l'invitée du "8h30 franceinfo" samedi 14 mai. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Yaël Braun-Pivet, la présidente de la Commission des Lois à l'Assemblée nationale était l'invitée du 8h30 franceinfo du samedi 14 mai. La députée LREM et candidate à sa réélection dans les Yvelines répondait aux questions d'Ersin Leibowitch et Myriam Encaoua.

Remaniement : "chaque chose en son temps"

"Chaque chose en son temps, le nouveau quinquennat d'Emmanuel Macron commence aujourd'hui" et "le gouvernement devrait être bientôt nommé avec un Premier ministre", réagit Yaël Braun-Pivet, alors qu'on ne connaît toujours pas le nom du nouveau Premier ministre d'Emmanuel Macron.

Pour la députée des Yvelines, "il ne faut pas se précipiter. Il faut respecter le tempo et le tempo c'est un deuxième mandat qui commence aujourd'hui".  "Il n'y a pas de vacances du pouvoir, le gouvernement est à l'action (...) est à la tâche jusqu'au bout et c'est ça qui compte pour les Français".

La Nupes "est une alliance de circonstance"

Yaël Braun-Pivet estime que Jean-Luc Mélenchon ne peut pas réussir son pari de gagner les élections législatives parce que la Nupes (Nouvelle Union Populaire écologique et sociale), "est fondée sur une alliance de circonstances".

"Nous, nous étions unis depuis 5 ans et nous étions derrière le même candidat à la présidentielle, ce qui montre que nous avions un programme commun", poursuit-elle. "Eux, ils avaient quatre candidats à la présidentielle. Ils portaient quatre programmes différents. Je ne vois pas en quoi en un mois ils seraient en capacité de gouverner la France", balaie Yaël Braun-Pivet.

La candidate à sa réélection se dit choquée que Jean-Luc Mélenchon, ne soit pas candidat aux législatives des 12 et 19 juin prochains, parce qu'il envisage d'être "le chef de la majorité parlementaire s'il gagnait ces élections".

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du samedi 14 mai 2022 :

   

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.