Cet article date de plus d'un an.

Mesures sanitaires, vaccination, célébration de la mort de Napoléon... Le "8h30 franceinfo" d'Alexis Corbière

écouter (7min)

Le député LFI de Seine-Saint-Denis était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 21 mars.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Alexis Corbière, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 21 mars 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Alexis Corbière, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 21 mars. Mesures sanitaires, vaccination, célébration de la mort de Napoléon... Il répond aux questions de Jean-Jérôme Bertolus et Ersin Leibowitch.

Covid-19 : "Castex = complexe"

Alors que le gouvernement a annoncé jeudi la mise en place d'une attestation pour circuler dans 16 départements, puis a redéfini les consignes critiquées pour leur complexité, Alexis Corbière résume : "Castex = complexe"Le député explique avoir eu du mal à comprendre les différents kilométrages autorisés ainsi que cette "liste des commerces qui devaient fermer" et qui a évolué.

"Je ne dis pas qu'il faut ne rien faire", a poursuivi le député de Seine-Saint-Denis, mais selon lui, ce sur quoi il faudrait aussi agir, ce sont nos capacités d'accueil à l'hôpital public : "Faut-il répéter à ce micro qu’il y a 7 400 lits qui ont été supprimés depuis qu’Emmanuel Macron est arrivé en responsabilité ?"

Seine-Saint-Denis : il faut aussi vacciner les "premiers de corvée"

La Seine-Saint-Denis est la lanterne rouge en matière de vaccination, alors que c'est "le département où il y a le taux de mortalité le plus important" lié au Covid-19, déplore le député La France insoumise Alexis Corbière. "On me répond que c'est normal, c'est un des départements où il y a le plus de jeunes", explique-t-il.

Mais pour lui, l'âge ne devrait pas être le seul critère de priorité. Il appelle à "tenir compte du fait que les habitants de ce département sont aussi des premiers de corvée, ceux qui vont travailler, ceux qui se déplacent le plus".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.