8h30 franceinfo, France info

Départements confinés, stratégie vaccinale européenne, élections régionales... Le "8h30 franceinfo" de Nicolas Bay

Le député européen du Rassemblement national et candidat aux élections régionales en Normandie était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 27 mars 2021.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Nicolas Bay, député européen du Rassemblement national, le 27 mars 2021, sur franceinfo.
Nicolas Bay, député européen du Rassemblement national, le 27 mars 2021, sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Nicolas Bay, député européen du Rassemblement national et candidat aux élections régionales en Normandie était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 27 mars 2021. La décision du gouvernement de confiner des départements, la stratégie vaccinale européenne, les élections régionales en pleine crise sanitaire... Il répond aux questions de Myriam Encaoua et Jules de Kiss.

Trois nouveaux départements confinés : "Ce sont des décisions qui montrent les échecs du gouvernement"

Interrogé sur l'approche territorialisée de l'exécutif qui reconfine certains départements, Nicolas Bay a estimé que ces décisions "montrent surtout les échecs du gouvernement". "Il y aura sans doute d'autres départements dans les jours qui suivent et avec encore des conséquences", selon lui. Les mesures de restrictions ont été étendues à la Nièvre, l'Aube et le Rhône. L'approche territorialisée réclamée par son parti "est prise en compte tardivement et c'est dommage", a-t-il ajouté.

Alors que les contrôles sont renforcés ce week-end, il a déploré que 90 000 policiers soient mobilisés "pour contrôler les péages, pour traquer les familles qui vont faire quelques dizaines de kilomètres de trop pour aller s'aérer, c'est absolument insupportable""Ce que les Français attendent, c'est 90 000 policiers dans nos cités, qui contrôlent les péages de la drogue", a avancé Nicolas Bay.

Vaccins : "Ça fait trois mois qu'on se fait piétiner" par le Royaume-Uni 

L'eurodéputé a déploré l'attitude du Royaume-Uni qui "garde ses doses d'AstraZeneca". Par ailleurs, Nicolas Bay n'est pas convaincu par le renforcement du mécanisme de contrôle des exportations de la Commission européenne : "Ça fait trois mois que ça aurait dû être fait", a-t-il regretté sur franceinfo.

On a accumulé un retard considérable et lorsqu'il y aura la reprise économique, on le payera au prix fort

Nicolas Bay

sur franceinfo

"Le Royaume-Uni est le plus avancé des pays du continent européen parce qu'il a une capacité à agir de manière autonome" depuis qu'il a quitté l'Union européenne, a poursuivi l'élu. Ceci dit, l'eurodéputé n'avance jamais l'idée d'une sortie de la France de l'UE : "Je ne dis pas ça, je dis qu'il faut tout changer". "Il faut permettre aux États de s'organiser par eux-mêmes avec des coopérations", a résumé Nicolas Bay.

"Il faut maintenir ces élections" régionales et départementales malgré la crise sanitaire

À propos des élections régionales et départementales des 13 et 20 juin qui devraient se tenir en pleine crise sanitaire, Nicolas Bay, candidat en Normandie, considère "qu'il faut maintenir ces élections". "On ne peut pas confiner la démocratie", a-t-il jugé, alors que 71% des Français approuveraient un report de ces élections pour des raisons sanitaires, selon un sondage Odoxa Backbone Consulting pour franceinfo et Le Figaro"On va mener campagne différemment. On ne va pas faire de grandes réunions publiques", a expliqué le membre du Rassemblement national.

Si on n’est pas capable d’organiser ces élections régionales et départementales en France, alors que tous les pays du monde sont capables de le faire, ce serait une nouvelle démonstration du déclassement de la France

Nicolas Bay

sur franceinfo

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du samedi 27 mars 2021 :

Nicolas Bay, député européen du Rassemblement national, le 27 mars 2021, sur franceinfo.
Nicolas Bay, député européen du Rassemblement national, le 27 mars 2021, sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)