8h30 Toussaint-Aphatie, France info

Présidentielle : le soutien de Renaud "ne fait pas d'Emmanuel Macron un anarchiste", selon Danielle Simonnet

La porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, invitée de franceinfo mardi, a commenté le choix du chanteur, en faveur du candidat du mouvement En Marche ! pour la présidentielle. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Danièle Simonnet, porte-parole de Jean-Luc Melenchon.
Danièle Simonnet, porte-parole de Jean-Luc Melenchon. (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)

Danielle Simonnet, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, était l'invitée de franceinfo mardi 4 avril. "Monsieur Macron c’est le VRP de l’uberisation, c’est-à-dire d'un modèle du travailleur sans droit, de l’évasion fiscale et donc du développement d'un système des plus prédateurs qu'il soit. C'est une nouvelle étape du capitalisme", a déclaré, mardi sur franceinfo, Danielle Simonnet, soutien du candidat de la France insoumise. "Que Renaud aille soutenir Emmanuel Macron, ne fait pas de monsieur Emmanuel Macron un anarchiste [...] Il est possible que Renaud ne soit plus dans les mêmes convictions, pour être amené à voter pour une telle personnalité", a-t-elle déclaré.

Pour Danielle Simonnet, Emmanuel Macron "fait croire que droite et gauche, cela ne veut rien dire en soit, et il défend quelque chose de nouveau. Il défend une vision ultralibérale de la société qui correspond à toutes les injonctions de Bruxelles pour une concurrence de tous contre tous."

De l'aide aux petites entreprises et un encadrement des loyers

Interrogée sur la coût du projet de Jean-Luc Mélenchon d'un smic à 1 326 euros net, Danielle Simonnet a précisé que les petites entreprises seront aidées. "Il y aura un système d'accompagnement de l'artisanat, des PMI-PME, des petits commerçants pour pouvoir accompagner l'augmentation du smic", a déclaré Danielle Simonnet.

"Il faut réorienter l'aide économique. Pendant le quinquennat, on a versé des milliards par le biais du CICE à des grosses entreprises multinationales sans aucune contrepartie qui n'ont pas créé d'emplois. Il y a eu une augmentation des dividendes aux actionnaires."

L'Etat versera-t-il de l'argent aux commerçants, petites entreprises ? "Oui", selon la porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, qui ne précise pas davantage le circuit de la compensation. Danielle Simonnet ajoute qu'"une autre politique d'encadrement à la baisse des loyers des petits commerçants en centre-ville, des baux commerciaux, des locaux d'entreprises qui est nécessaire". 

Le paradoxe des GAFA

Le candidat de La France insoumise et son équipe utilisent beaucoup les réseaux sociaux des géants de l'internet, comme Facebook, Twitter, YouTube, qui font partie de ces grandes entreprises américaines appelées les GAFA. Un paradoxe reconnu par Danielle Simonnet. "Cela fait partie des contradictions. On a besoin de construire nos propres médias et on passe par ces GAFA. La prise du pouvoir par les urnes doit aussi permettre de penser un modèle alternatif et de résister à ça", a déclaré la porte-parole de Jean-Luc Mélenchon.

Regardez l'intégralité de l'entretien de Danielle Simonnet, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, sur franceinfo le mardi 4 avril 2017.


Présidentielle : le soutien de Renaud "ne fait... par franceinfo
RADIO FRANCE / FRANCEINFO

Danièle Simonnet, porte-parole de Jean-Luc Melenchon.
Danièle Simonnet, porte-parole de Jean-Luc Melenchon. (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)