Cet article date de plus d'un an.

Valérie Pécresse souhaite "ressortir le Kärcher" pour "emmener vers une France plus sûre", affirme Geoffroy Didier

écouter (7min)

Dans une interview au journal "La Provence", la candidate Les Républicains à la présidentielle a déclaré vouloir "ressortir le Kärcher de la cave" pour "nettoyer les quartiers"

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'eurodéputé LR Geoffroy Didier, invité du 18H50 franceinfo, jeudi 6 janvie 2022. (FRANCEINFO)

"Emmanuel Macron et François Hollande, pendant dix ans, ont laissé faire et par leur passivité sont devenus des complices de cette insécurité", estime jeudi 6 janvier sur franceinfo l'eurodéputé Geoffroy Didier, directeur de la communication de campagne de la candidate Les Républicains à l'élection présidentielle Valérie Pécresse. Il justifie ainsi les propos tenus par la candidate qui, dans un entretien accordé au quotidien La Provence, a déclaré vouloir "ressortir le Kärcher de la cave" pour "nettoyer les quartiers" et "remettre de l'ordre dans la rue".

Emmanuel Macron "ne parle que de lui-même"

Selon Geoffroy Didier, "à chaque fois que Valérie Pécresse s'est vu confier une mission ou un mandat, elle a obtenu des résultats. C'est exactement ce qu'elle va faire pour lutter contre l'insécurité". Valérie Pécresse "veut nettoyer ces quartiers gangrenés par ces trafiquants de drogue", a-t-il lancé.

"Valérie Pécresse a été très claire, elle a trois priorités : protéger, éduquer, soigner. Elle mettra tous les moyens de l'action publique sur ces trois priorités"

Geoffroy Didier

à franceinfo

En évoquant le "Kärcher", poursuit l'eurodéputé LR, Valérie Pécresse ne cherche pas à "emmerder les Français, elle veut les emmener vers une France plus sûre, plus apaisée en se donnant les moyens pour agir", ajoute-t-il en référence aux propos controversés du chef de l'État sur les personnes non-vaccinées.

Pour Geoffroy Didier "il y a une différence fondamentale entre Emmanuel Macron et Valérie Pécresse, c'est qu'il a l'obsession de plaire. Lui ne parle que de lui-même alors qu'elle parle des Français et qu'elle veut agir pour eux. C'est une différence fondamentale".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.