Sécheresse : "J'ai réuni un groupe de scientifiques capables de travailler territoire par territoire", annonce Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

Le président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a organisé un groupe de scientifiques pour accompagner la région dans sa transition agro-écologique, face aux épisodes climatiques intenses comme les sécheresses.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 7 min
Le président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, en 2021. (COTTEREAU FABIEN / MAXPPP)

"J'ai réuni un groupe de scientifiques qui sont capables de travailler territoire par territoire, cinétique du réchauffement par cinétique du réchauffement, type d'agriculture qu'on peut décliner", a expliqué ce lundi 19 juin sur franceinfo Alain Rousset, le président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. La région est amenée à subir de nombreux problèmes liés au réchauffement climatique, comme des orages intensifs ou des épisodes de sécheresse. A l'avenir, "il faudra conditionner l'eau à la transition agro-écologique", a-t-il ajouté.

>>> Sécheresse : suivez en temps réel le niveau des nappes phréatiques et des cours d'eau en France

"En Nouvelle-Aquitaine, on a un accompagnement avec plus de 400 scientifiques, précise-t-il, dont des scientifiques du Giec, pour documenter, renseigner, conseiller, sur le réchauffement climatique et ses conséquences.

La région a prévu "la suppression des pesticides d'ici 2030. Il y a toute une phase d'accompagnement de nos agriculteurs à mettre en place." Face aux nombreuses polémiques contre les bassines, Alain Rousset a "observé les expériences" qui ont été faites ailleurs et notamment "en Vendée". Il a constaté un effet "assez troublant" : "Les nappes phréatiques ont remonté de trois mètres et l'agriculture biologique, parce qu'il y a l'eau, a bondi de 20%. Il y a des choses à analyser. Vous ne pouvez pas faire une réserve dans un territoire argileux et dans un autre calcaire. Ce n'est pas pareil."

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.