Repousser l'âge de la retraite "génère plus d'activité et de richesses à se partager", selon Laurent Pietraszewski, secrétaire d'Etat chargé des retraites

écouter (7min)

Le secrétaire d'Etat chargé des retraites et de la Santé au travail Laurent Pietraszewski était l'invité du 18h50 franceinfo, jeudi.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Laurent Pietraszewski, secrétaire d'Etat chargé des retraites, le 1er décembre 2021 sur le perron de l'Elysée. (ANDREA SAVORANI NERI / NURPHOTO VIA AFP)

Repousser l'âge de la retraite "génère plus d'activité et de richesses à se partager pour l'ensemble des pays qui l'ont fait", a estimé jeudi 27 janvier sur franceinfo Laurent Pietraszewski, secrétaire d'Etat chargé des retraites et de la Santé au travail. Repousser l'âge légal de départ entraîne des économies sur les retraites, mais des dépenses supplémentaires de chômage et d'invalidité, selon plusieurs documents étudiés par le Conseil d'orientation des retraites (COR).

"Travailler plus longtemps nous permettra d'avoir un niveau de solidarité qui soit le plus haut possible, de se prémunir contre une baisse des pensions et de consolider notre système de retraite par répartition."

En Allemagne, l'âge légal pour partir à la retraite est de 65 ans et 10 mois. "Globalement, dans notre pays nous travaillons deux à trois ans de moins que l'ensemble des autres pays. Est-ce que la situation en Allemagne paraît compliquée ? Non parce qu'ils ont culturellement fait évoluer les choses."

En France, "si nous voulons des niveaux de pensions de retraite suffisant il faut que nous soyons capables de faire vivre dans le temps notre système de retraite par répartition. Ce sont les plus jeunes qui cotisent pour les plus âgés qui sont en retraite."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.