Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. "Avenue de l'Europe" - Migrants : Niels Muiznieks rappelle leurs droits

Les migrants ne sont pas sans droits, et le Conseil de l'Europe veut les faire appliquer. En bonus de l'émission "Avenue de l'Europe" sur l'immigration clandestine qui sera diffusée le 25 mars, interview de son commissaire aux droits de l'homme. 

Niels Muiznieks est depuis le 24 janvier 2012 le troisième commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe. Son rôle : défendre et promouvoir dans les 47 États membres du Conseil de l’Europe ces droits fondamentaux que sont les droits de l’homme.

Promouvoir, mais aussi mettre le doigt là où ça fait mal. Déceler, par exemple, les insuffisances qui peuvent apparaître, soit dans le droit des États, soit dans les pratiques. C’est ainsi qu’il y a quelques semaines, certaines critiques de sa part quant à la France et à la régression d’une certaine forme de tolérance avaient été fort mal reçues par certains.

"Le droit à l'asile, à un accueil digne, l'interdiction de refoulement ne sont pas des privilèges, mais des devoirs inscrits dans le droit international." 

Sur le plan de l’immigration, Niels Muiznieks et ses prédécesseurs ont travaillé sur les droits, le dossier des réfugiés syriens mais aussi sur la douloureuse question des mineurs non accompagnés.

Pour lui, un socle de droits existe pour les migrants, reste à l’appliquer. Et là… on voit que les plus riches ne sont pas toujours les plus partageurs, et le commissaire aux Droits de l’homme nous met face à nos responsabilités. Un discours assez décapant à écouter.

Dominique Voegele