Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. Avenue de l'Europe. Et pourquoi Negros Tou Moria ne pourrait-il pas être grec ?

Ce rappeur noir est né en Grèce il y a vingt-deux ans et y a toujours vécu. "Donc il est grec !" affirment ses amis. Mais il n'a pourtant pas obtenu la nationalité... Extrait de "Avenue de l'Europe" du 10 février 2016 : "Intégration : chacun ses méthodes !"

Il se fait appeler Negros Tou Moria et c'est un artiste reconnu dans le milieu musical underground grec. Dans "Athènes à vif", un portrait de cette scène culturelle pour Next, le supplément de Libération, la journaliste Marie Ottavi écrit ceci : "Il pointe dans certains morceaux une stigmatisation bas de plafond qui se généralise, où on 'l’accuse forcément de quelque chose' car il est noir. C’est son père, ghanéen, qui lui a 'tout appris' en musique."

"Avenue de l'Europe" l'a rencontré dans son home studio, alors qu'il enregistre. Ce jeune Noir pose des paroles en grec sur des rythmes hip hop. Il est né en Grèce il y a vingt-deux ans. Pour ses amis, aucun doute : "Il est grec, bien sûr qu'il est grec ! Il est né ici, il a grandi ici, donc il est grec !" s'exclame le musicien Jason Stavrakis.

Une dame raciste envoyée poliment chez les Grecs

Et pourtant, Negros Tou Moria n'est pas grec... il reste ghanéen, comme ses parents. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé d'acquérir la nationalité du pays où il a toujours vécu. Le rappeur se rappelle une dame blonde qui lui a dit ces mots : "Ecoute, la Constitution dit que tu es grec par le sang. Toi, tu ne peux pas être grec." Dégoûté par cette réponse raciste, le chanteur l'envoie "au diable".

Heureusement, ça, c'était avant... Avant l'arrivée de Syriza au pouvoir à Athènes. Les enfants d'étrangers devaient attendre d'avoir 18 ans pour demander leur naturalisation. Et elle n'était pas automatique ! Aujourd'hui, c'est à l'entrée en primaire, à 6 ans, que les enfants d'immigrés peuvent devenir grecs. Une évolution vers le droit du sol, enfin...

Extrait d'un reportage en Grèce à voir dans "Avenue de l'Europe, le mag" le 10 février 2016.