Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Une (bonne) nuit en autocar-couchettes

Le saviez-vous ? Dans les autocars écossais, on peut voyager couché ! Une nuit en Megabus extraite du reportage "Vacances en autocar, une affaire qui roule", diffusé dans les "Carnets de voyage d'Envoyé spécial" du 30 juillet.

Connaissez-vous l'autocar-couchettes ? La compagnie anglaise Megabus, championne du low cost − parfois au détriment du confort − a mis en circulation des véhicules qui ne sortent que la nuit... et où l'on peut dormir. Trente-cinq couchettes sur deux étages : il n'existe que trois lignes comme celle-ci, entre Londres et l'Écosse.

À bord, distribution de boissons à des passagers... couchés. Mais pas n'importe comment ! La tête doit être tournée vers l'arrière du car, les pieds vers l'avant. Question de sécurité ! En cas de choc, il vaut mieux que la tête ne soit pas la première... Ceinture de sécurité obligatoire là aussi.

Comme un bus de luxe, petit déjeuner compris

"C'est comme un bus de luxe ! Vous avez de la nourriture, de l'eau, un lit... C'est vraiment agréable !" témoigne une passagère, visiblement ravie. Rien à voir avec ces voyages de nuit sur un siège, où vous vous réveillez courbaturé – quand vous avez réussi à fermer l'œil  ! Alors que là... À 7 heures du matin, l'autocar arrive aux abords d'Édimbourg.

Au terme d'un voyage de huit heures, Nigel, Londonien en voyage d'affaires dans la capitale écossaise, se réveille en douceur. Alors, bien dormi ? "Oui, étonnamment ! Comme je suis grand, c'est mieux qu'en train. Et c'est pas cher !" En réservant à l'avance, il a payé 15 livres. Soit une vingtaine d'euros pour 600 km, avec petit déjeuner compris à l'arrivée : des biscuits et un jus de fruit. Le luxe version low cost !

Mais ces autocars à couchettes resteront en Écosse. Ils sont interdits en France depuis 2011 : en position couchée, les ceintures de sécurité ne seraient pas suffisamment efficaces.