Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Quand les Chinois découvrent les joies du camping

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min
Envoyé spécial. Les Chinois découvrent les joies du camping
ES Chinois en camping Envoyé spécial. Les Chinois découvrent les joies du camping (Envoyé spécial/France Télévisions)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Au sommaire des "Carnets de voyages d'Envoyé spécial", le tout nouveau marché du camping en Chine. Dans l'Empire du Milieu, passer la nuit sous la tente ne va pas de soi... mais offre bien des joies à ceux qui en deviennent les pionniers. Extrait.

Nicolas Bertrand a suivi pour les Carnets de voyage d'Envoyé spécial un groupe de jeunes Chinois qui s'apprêtent à passer leur première nuit en camping. Cette activité inimaginable il y a encore quelques années devient tendance, surtout chez les jeunes et les familles avec enfants.

Les tenues ne sont pas toujours adaptées (tels ces talons aiguille rouges) et la peur de rien avoir à manger pousse cette participante à s'empiffrer préventivement au fast-food... Yu Li, 37 ans, patronne d'un salon de beauté, s'est inscrite avec quelques copines pour cette sortie de deux jours, organisée par un club de sport spécialisé. Juste pour amorcer quelque chose, "pour donner le goût du camping", précise le coach.

Les campeurs étaient "considérés comme des fous"

Cette première nuit sous tente va avoir lieu sur une île déserte, au large de Jiangxin (sur la côte orientale, dans la province du Jiangsu). Un sacré défi pour les organisateurs : "Il y a ici au moins 25 ou 30 personnes qui n'ont jamais fait de camping de leur vie. Regardez comme ils vont me mettre la pagaille", soupire l'organisateur, lucide. En effet, si l'on en croit ce reportage, un Chinois qui découvre le camping retombe un peu en enfance : témoin ces cris hystériques à la découverte de la nourriture... que les guides ont cachée dans de petites grottes au bord de la plage. Yu Li s'est "goinfrée" pour rien !

"Alors, vous le referez ?" lui demande Nicolas Bertrand à son réveil ébouriffé après sa première nuit sous la tente. "La prochaine fois, je resterai plus longtemps !", répond-elle dans un bâillement.

 Votre conclusion sur Twitter :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.