Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Envoyé spécial. La stevia industrielle, un produit pas si naturel

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Envoyé spécial
LAURENT DY / FRANCE 2
Article rédigé par
Hela Khamarou - franceinfo
France Télévisions

Au rayon des produits allégés, la stevia est une plante star. Elle permet de remplacer le saccharose tout en gardant un fort pouvoir sucrant. En plus, c'est naturel. Enfin, c'est ce que tentent de nous faire croire les industriels… Extrait d’"Envoyé spécial".

Depuis quelques années, la stevia a remplacé les édulcorants classiques. Cette plante traditionnellement cultivée au Paraguay a un fort pouvoir sucrant tout en réduisant l'apport calorique. Et comme c'est un produit naturel, c'est forcément bon… Enfin, c'est ce que les industriels tentent de nous faire croire.

On retrouve la stevia parmi les ingrédients d’une grande marque de boisson à bulles. La bouteille rouge, totalement relookée, arbore un beau vert qui laisse imaginer une boisson plus saine qu'un produit équivalent à base d'édulcorants.

Une molécule chimique

Pourtant, la stevia utilisée par l'industrie agroalimentaire est beaucoup moins naturelle qu'il n'y paraît. Dans cette boutique parisienne spécialisée dans la nature et les plantes, Claudie Ravel vend depuis vingt ans cette fameuse stevia venue tout droit du Paraguay. Les feuilles sont broyées et utilisées en poudre pour leur pouvoir quinze fois plus sucrant que le sucre classique. "C'est pour ça qu'elle est verte : elle vient du jardin, elle est totalement naturelle. Elle n'a pas été transformée."

Mais la stevia en poudre a une particularité qui gêne les industriels : un arrière-goût amer susceptible de déplaire au consommateur. Voilà pourquoi ce n'est pas cette poudre verte qui est utilisée dans les sodas, mais une autre version raffinée, chimiquement altérée. "Il doit s'agir d'une des molécules sucrantes de la plante. [...] C'est un travail qui a été fait très récemment, depuis ces dix dernières années, sur lequel nous n'avons pas de recul. C'est une isolation de substance faite en laboratoire", indique Claudie Ravel.

Sur les réseaux sociaux, les consommateurs se sont montrés choqués par ces découvertes :

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Envoyé spécial

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.