Envoyé spécial, France 2

VIDEO. "Envoyé spécial" : Ohio, 26 minutes d'agonie pour un condamné à mort

Exécuté pour le viol et le meurtre d'une jeune femme, Dennis McGuire a été mis à mort en 2014 dans une prison de l'Ohio à l'aide d'un nouveau cocktail létal. Son fils raconte à "Envoyé spécial" les vingt-six minutes de son épouvantable agonie. Extrait.

Le 16 janvier 2014, Dennis McGuire, condamné à mort pour le viol et le meurtre d'une jeune femme en 1989, est exécuté dans une prison de l'Ohio, aux États-Unis, après vingt-quatre ans dans le couloir de la mort.

Son fils Dennis Jr a assisté à l'exécution, qui ne s'est pas déroulée comme prévu : "Il voulait que je sois là, et il savait que ça allait mal se passer." Son père a en effet servi de cobaye pour un nouveau cocktail létal. "Il a été le premier homme, même la première chose, sur qui on a testé ces drogues", dit-il, la rage au cœur.

"Mon père grognait comme un sanglier"

Le mélange mortel était composé de substances qu'il était interdit d'utiliser, même pour euthanasier des animaux : "Je l'entends encore dans ma tête, et ça me hante tous les jours. Il souffrait, étouffait et se battait pour survivre. Il grognait comme un animal, comme un sanglier. Mon père serrait les poings et son corps se contractait sur la table."

Dennis McGuire agonisera pendant vingt-six minutes avant de décéder. Son fils a tout de suite attaqué l'Ohio pour "traitement inhumain et torture". Le gouverneur de l'État a imposé un moratoire sur les exécutions, mais Dennis Jr ne veut pas se satisfaire de cette suspension : "Je veux qu'on change la loi pour abolir la peine de mort. C'est ça mon espoir."

> À lire également sur Géopolis : USA, innocenté après 30 ans passés dans le couloir de la mort.

(ENVOYE SPECIAL / FRANCE 2)