Envoyé spécial, France 2

VIDEO. "Envoyé spécial" : anti-terrorisme, le FBI pousse-au-crime ?

Depuis les attentats du 11 septembre 2001, la lutte antiterroriste est une priorité aux États-Unis. Au cœur des opérations d’infiltration, le FBI. Une équipe du magazine "Envoyé spécial" s’est procuré des images inédites sur les méthodes contestables de l’agence. Extrait. 

VIRGINIE VILAR / FRANCE 2

Depuis sept ans, le journaliste d'investigation Trevor Aaronson tente de lever le voile sur les méthodes discutables du FBI dans sa lutte antiterroriste. Selon lui, l’agence n’hésite pas à piéger de jeunes musulmans pour en faire de parfaits coupables. Il est l’auteur de The Terror Factory, un livre qui expose un système où des informateurs manipuleraient ces jeunes de A à Z. 

"Le FBI a tout orchestré"

La journaliste Virginie Vilar a rencontré le frère de Sami Osmakac, un jeune homme de 27 ans qui a écopé en juin dernier de quarante ans de prison pour complot terroriste. Selon Avi Osmakac, son frère a été piégé. "Il a commencé à s’habiller en habits traditionnels musulmans, à mettre un turban. Ça, c’est l’informateur qui lui a demandé de le faire. Il lui disait que tous les bons musulmans s’habillaient comme ça." L’agent inflitré aurait fourni à Sami des armes, et serait à l’origine de la vidéo de propagande qui a servi à son inculpation.

"On dirait que le FBI a tout orchestré, chaque détail", soutient Trevor Aaronson. Selon lui, Sami "était facilement manipulable par ces agents qui cherchaient une affaire à tout prix". Et son cas ne serait pas isolé, comme il l’explique dans son livre. Les informateurs cibleraient des personnes vulnérables, souffrant de troubles mentaux. Des accusations qui détonnent et qui dérangent dans un climat de terreur grandissant. 

(CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 2)