Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Envoyé spécial. "Hussein", Alsacien converti au salafisme, ne rejette pas le jihad

Il n'a pas voulu dire son nom et refuse d'être filmé. Celui qui se fait appeler "Hussein" se confie en caméra cachée sur sa conception ultraradicale de l'islam. Alsacien converti au salafisme sur internet, il rejette sa famille, mais pas le jihad... Extrait du magazine du 3 décembre.

FRANCE 2 / MARC GARMIRIAN

Il se fait appeler "Hussein", il est alsacien, converti au salafisme sur internet. Expulsé du Maroc où il s'était exilé, il n'a pas renoncé à faire sa hijra et se confie aux journalistes d'"Envoyé spécial", en caméra cachée.

Son discours est radical : pour lui, le jihad "pour l'instant, il n'y en a pas. Après quand il y en aura, ce sera autre chose"...  Il est en rupture avec sa famille et ses proches, ce sont des "mécréants". "Ma mère, je l'aime parce que c'est ma mère [...] mais vous la détestez bien sûr parce que c'est... Elle insulte Allah par sa mécréance parce qu'elle ne se soumet pas" et "si un jour il y a un combat, si mon frère se retrouve devant moi, pour l'islam il faut que je le tue, même si c'est mon frère [...]. Celui qui n'est pas avec nous, il est contre nous." 

(CAPTURE D'ECRAN / ENVOYE SPECIAL / FRANCE 2)