Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Complément d'enquête. Enfants de la patrie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 19 min.
VIDEO. Complément d'enquête. Enfants de la patrie

Depuis les attentats, les jeunes sont de plus en plus nombreux à vouloir défendre leur patrie. "Complément d'enquête" a rencontré ceux pour qui l'amour de la France est une évidence. Des soldats, des instituteurs, mais aussi des aspirants à la nationalité française qui vibrent pour notre pays.

C'est quoi, être français ? Une devise, "Liberté, égalité, fraternité", à réaffirmer contre le groupe Etat islamique, répondent de plus en plus de jeunes. Un graal, un sésame pour les étrangers qui demandent la naturalisation. "Complément d'enquête" au cœur d'une identité française, chez ceux pour qui l'amour de la France est une évidence.

Devant les casernes, on fait presque la queue pour s'engager ! Du jamais vu... Après les attentats contre Charlie Hebdo et plus encore depuis novembre 2015, les candidatures dans l'armée explosent : plus 40%. Un grand recrutement qui serait dénué de motivations racistes ou d'esprit de vengeance. En octobre 2015, le nombre d'aspirants à l'armée de terre était de 170 000, soit 50 000 de plus qu'en 2014.

Une identité à défendre ou un graal à conquérir

Dans les préfectures aussi, le nombre de naturalisations est en hausse. Mais pour devenir français, il ne suffit pas de le demander. La procédure n'est pas si simple. Avant de décrocher le sésame, les aspirants sont mis à l'épreuve.

C'est un agent désigné par le préfet qui appréciera le degré d'assimilation à la culture française. Sont évalués le niveau de connaissance de la langue mais aussi de l'histoire du pays, des droits et devoirs attachés à la nationalité…

Un reportage de Laure Pollez, Loup Krikorian et Marielle Krouk.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Complément d'enquête

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.