Cet article date de plus de huit ans.

Complément d'enquête : "Les compagnies prennent-elles trop de risques?"

Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

L'année 2014 a été marquée par une série de crashs aériens particulièrement meurtriers et hautement médiatisés. Entre la disparition en mer du vol Malaysia Airlines, le 8 mars, et le crash de l'avion de la compagnie Sepahan en Iran le 10 août, deux autres catastrophes ont fait les gros titres : la destruction par un missile d'un autre avion malaisien au-dessus de l'Ukraine en guerre le 17 juillet, et l'accident de l'appareil Swiftair au Mali une semaine plus tard. Dans toutes ces affaires, mis à part le cas ukrainien, des dysfonctionnements ont été pointés du doigt, comme la mauvaise formation des pilotes, la vétusté de certains appareils ou les carences des contrôles. Jusqu'à quel point la responsabilité des compagnies aériennes, soucieuses d'économies, est-elle engagée ?

Pour des raisons de droits, cette émission n'est plus disponible.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.