Cet article date de plus d'un an.

"Complément d'enquête". Victimes de l'Eglise : l'impossible réparation

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 75 min
Ce replay n'est plus disponible.
Article rédigé par France 2
France Télévisions
En 2021, après la remise du rapport Sauvé sur les violences sexuelles au sein de l’Eglise catholique, la Conférence des évêques de France a promis "d’engager un chemin de justice restauratrice et de réparation" pour les victimes. Pourtant, des associations dénoncent une prise en charge déficiente. Un document à voir le 19 janvier sur France 2.

En novembre 2021, quelques semaines après la remise du rapport Sauvé qui a estimé à près de 330 000 le nombre de mineurs sexuellement agressés au sein de l’Eglise, la Conférence des évêques de France a promis "d’engager un chemin de justice restauratrice et de réparation" pour les victimes. Un an après la mise en place de deux instances chargées d’étudier des centaines de demandes d’indemnisation, cet engagement de "justice" et de "réparation" est-il tenu ?

Personnel non formé, montant des réparations plafonné...

Pour "Complément d’enquête", Julie Lotz a pu assister aux délibérations de ces commissions et recueillir le témoignage de femmes et d’hommes qui demandent aujourd'hui réparation. Or, en guise de dédommagement, certaines victimes de viol se sont vu proposer la prise en charge des frais vétérinaires de leur animal de compagnie, quand d'autres se sont vu offrir un voyage à Venise…

Manque d'écoute, personnel non formé, montant des réparations plafonné, des associations d’aide aux victimes dénoncent une prise en charge déficiente, voire maltraitante, et s’interrogent : l’Eglise de France met-elle vraiment tous les moyens pour "réparer" les victimes de ses prêtres et de ses diacres ?

L'Eglise à la tête d'un patrimoine colossal

Un fonds de dotation a bien été créé pour réunir les sommes nécessaires mais le président de la Conférence des évêques de France avait prévenu : "Nous n’avons pas d’argent caché dans des caves." Comprenez : les ressources de l’Eglise catholique sont limitées. Mais de quelles sommes parle-t-on exactement ? Pour le savoir, les équipes de "Complément d’enquête" ont récupéré les éléments comptables de 90% des diocèses français. Leur examen minutieux révèle que l’Eglise dispose d’un patrimoine immobilier et financier colossal qui s’élèverait à plusieurs milliards d’euros, selon nos estimations.

Une enquête de Julie Lotz et Mikael Bozo pour Dream Way Productions.

Dans les fauteuils rouges : Ambroise Laurent, secrétaire général adjoint à la Conférence des évêques de France.

Cette enquête a remporté le prix des SCAM de l'investigation (+ 40 minutes), lors du Festival international du grand reportage d’actualité et du documentaire de société (FIGRA), qui s’est tenu à Douai du 28 mai au 2 juin 2024.

La rédaction de "Complément d'enquête" vous invite à commenter l'émission sur Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #ComplementDenquete.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Parmi nos sources

-  Indemnisation des abus sexuels sur mineurs : un trésor pour laver une infamie. L'Église doit payer, l'Église peut payer, Dominique Goussot (Fédération nationale de la libre-pensée, 2023).

-  Sacré business, l'incroyable marché des biens immobiliers du clergé, Michel Turin (Editions Robert Laffont, 2022).

-  Rapport de la Commission Indépendante sur les Abus Sexuels dans l'Église (CIASE), version intégrale  et version résumée.

Recueil de témoignages de victimes adressés à la CIASE. 

- Pour accéder aux comptes des diocèses, il faut se rendre sur le site internet du Journal officiel, aller dans la rubrique "Associations, fondations et fonds de dotation" puis cliquer sur "Consulter les annonces et les comptes annuels", et "Plus de critères". Il faut en parallèle chercher le numéro SIREN du diocèse concerné. Renseigner ce numéro SIREN, et les comptes apparaissent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.