"13h15 le dimanche". Klaus Barbie, larmes du crime > Episodes 3 & 4

Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions
Avec cette nouvelle série, le magazine présenté par Laurent Delahousse revient sur la traque d'un criminel de guerre allemand, officier de police SS sous le régime nazi : Klaus Barbie, surnommé le "Boucher de Lyon".

Cette série inédite en huit épisodes de "13h15 le dimanche" (Twitter, #13h15), signée Aude Rouaux, Benjamine Jeunehomme et Gaël Prouveau, plonge au cœur de l’une des pages les plus sombres de notre histoire, avec comme fil conducteur le récit de Monique, qui n'avait que 5 ans lors de son internement à Drancy avec sa famille.

Au cours de ce chapitre qu’elle garde encore en mémoire, elle a croisé le chemin d’un homme qui a longtemps hanté de nombreuses vies : Klaus Barbie, qui fut notamment chef de la Gestapo de Lyon pendant la Deuxième Guerre mondiale, responsable de la mort de 4 500 personnes et de la déportation de 7 000 autres. Le témoignage de Monique nous fait remonter dans le temps…

L'impossible oubli

Après-guerre, où est passé Klaus Barbie ? Grâce à un réseau d'aide, il a été exfiltré vers l'Amérique du Sud où il semble couler des jours paisibles. Au début des années 1970, il vit avec sa famille dans la capitale bolivienne, La Paz, sous la fausse identité de Klaus Altmann. Mais en France, un couple a décidé d’ouvrir plusieurs investigations afin de retrouver la trace de ceux qui ont échappé aux procès au lendemain de la guerre : en 1972, Beate et Serge Klarsfeld le démasquent et découvrent un document qui prouve son implication dans la déportation des enfants d’Izieu.

Monique garde en mémoire chaque instant de son internement à Drancy. Ita-Rosa Halaunbrenner, juive polonaise rescapée de la Shoah et mère d'enfants d'Izieu, n’a elle non plus rien oublié : elle a perdu trois de ses bambins et son mari sur ordre de Klaus Barbie. En mars 1972, avec Beate Klarsfeld, elle prend la direction de la Bolivie, alors une dictature militaire. Ce pays hébergerait-il d’anciens criminels de guerre ?

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.