Coupe de France : affrontements entre des supporters de l'OL et du PSG sur l'autoroute

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Samedi 25 mai, avant le coup d'envoi de la finale de la Coupe de France, des supporters de l'Olympique lyonnais et du Paris Saint-Germain, en route vers Lille (Nord), se sont affrontés sur l'autoroute A1.
Coupe de France : affrontements entre des supporters de l'OL et du PSG sur l'autoroute Samedi 25 mai, avant le coup d'envoi de la finale de la Coupe de France, des supporters de l'Olympique lyonnais et du Paris Saint-Germain, en route vers Lille (Nord), se sont affrontés sur l'autoroute A1. (Franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - B. Valleron
France Télévisions
franceinfo
Samedi 25 mai, avant le coup d'envoi de la finale de la Coupe de France, des supporters de l'Olympique lyonnais et du Paris Saint-Germain, en route vers Lille (Nord), se sont affrontés sur l'autoroute A1.

Des scènes de chaos au milieu de l'autoroute A1. Des images surréalistes ont été filmées en fin d'après-midi samedi 25 mai dans le Pas-de-Calais, par des automobilistes bloqués par des supporters de l'Olympique lyonnais et du Paris Saint-Germain. Un affrontement massif a eu lieu entre 100 supporters lyonnais et 200 supporters parisiens. Ils étaient en route vers Lille (Nord), où s'est déroulée la finale de la Coupe de France de football entre les deux équipes. Ces incidents ont été provoqués par une rencontre inattendue entre les deux groupes à proximité du péage de Fresnes-lès-Montauban.

Une vingtaine de blessés légers

À cause de ces heurts, un bus a pris feu, quatre autres ont été vandalisés et la barrière de péage a été partiellement incendiée. Une vingtaine de blessés légers ont été pris en charge par le Samu du Nord. De plus, au moins huit policiers ont été blessés. D'après la préfecture, l'action des forces de l'ordre a permis de mettre fin aux affrontements, mais aucun supporter n'a été interpellé. La circulation sur l'autoroute a été interrompue pendant quelques heures.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.