Yannick Jadot (EELV) : "L'écologie que je porte, elle combat le capitalisme financier"

Yannick Jadot, tête de liste d'Europe Écologie-Les Verts pour les élections européennes, est l'invité des "4 Vérités" de France 2, lundi 20 mai.

France 2

Les nationalistes européens, dont Marine Le Pen, se sont retrouvés samedi 18 mai à Milan (Italie) à une semaine des élections européennes"Il faut toujours redouter l'arrivée des extrêmes droites au pouvoir en Europe. Pendant longtemps, ils ont d'ailleurs été candidats pour détruire l'UE. Aujourd'hui, ils veulent la conquérir", déplore Yannick Jadot sur le plateau des "4 Vérités" de France 2, lundi 20 mai. "La façon dont Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon font de cette élection un référendum anti-macron, c'est renationaliser un débat européen essentiel", souligne le député européen écologisteen quête d'un troisième mandat. 

"Du pur opportunisme électoral" 

"L'écologie que je porte, elle combat le capitalisme financier", explique Yannick Jadot. Le premier conseil de défense écologique se tient jeudi 23 mai, il est destiné à mobiliser les ministères autour de la question du climat. "Créer un conseil des ministres bis, pour faire ce que pendant deux ans le Conseil des ministres qui se réunit tous les mercredis n'a pas fait, franchement, on prend les Français pour des idiots", assure le dirigeant du parti EELV. "C'est du pur opportunisme électoral", ajoute-t-il. 

Selon lui, "l'objectif est de piller les voix d'EELV". "Il faut bien voter EELV si on veut que les gouvernements agissent", soutient Yannick Jadot. Nicolas Hulot, ancien ministre de la Transition écologique et solidaire, a laissé plané le doute sur son choix de vote lors du scrutin. "Nicolas Hulot fait ce qu'il veut", tranche Yannick Jadot. 

Yannick Jadot, tête de liste EELV pour les européennes, annonce que le parti va porter plainte contre Monsanto pour des soupçons de fichage de certains membres du parti. Le 17 mai 2019n au siège d\'EELV à Paris.
Yannick Jadot, tête de liste EELV pour les européennes, annonce que le parti va porter plainte contre Monsanto pour des soupçons de fichage de certains membres du parti. Le 17 mai 2019n au siège d'EELV à Paris. (- / AFP)