Élections européennes : un indicateur majeur pour les partis hexagonaux

Crise des "gilets jaunes", attaques à l'égard du président, ambitions multiples, les élections européennes seront-elles un indicateur de la recomposition politique hexagonale ?

FRANCE 2

Pour les leaders de partis, les européennes marquent une étape cruciale. Dans ce premier scrutin après son élection à la tête du pays, Emmanuel Macron s'est fortement engagé derrière la liste de la majorité et a fait du Rassemblement national son adversaire numéro 1. Au cours de ce face-à-face, Marine Le Pen appelle à un vote sanction contre le chef de l'État. "S'il n'arrive pas en tête de cette élection, oui, il devra partir", lance la présidente du Rassemblement national à propos d'Emmanuel Macron.

La France insoumise en baisse dans les sondages

Les Républicains quant à eux comptent valider la stratégie de Laurent Wauquiez avec ce scrutin et montrer que la droite n'est pas morte. Enfin, si La France insoumise semble en difficulté dans les sondages, Jean-Luc Mélenchon se veut optimiste. Cette élection européenne aura sans doute de nombreuses conséquences nationales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les principaux candidats aux élections européennes, le 4 avril 2019, lors d\'un débat organisé par France 2.
Les principaux candidats aux élections européennes, le 4 avril 2019, lors d'un débat organisé par France 2. (BERTRAND GUAY / AFP)