Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Révélations de "Closer" : "Hollande était averti depuis plusieurs jours"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Nathalie Saint-Cricq, qui dirige le service politique de France 2, souligne le caractère inédit d'une telle publication sur la vie privée du chef de l'Etat.

Le magazine Closer fait état, vendredi 10 janvier, d'une liaison supposée entre le président de la République et l'actrice Julie Gayet. François Hollande était averti de cette publication en une du magazine people depuis plusieurs jours, révèle Nathalie Saint-Cricq, responsable du service politique de la rédaction de France 2. Il a réagi à cette une et s'est exprimé en tant que citoyen, et non comme chef de l'Etat, déplorant les "atteintes au respect de la vie privée", poursuit-elle.

Selon la journaliste politique, l'inédit dans ce cas est le passage à l'acte d'un magazine qui considère qu'un Président est une célébrité comme une autre. Elle rappelle qu'il y a eu des exigences de transparences sur la santé des présidents, sur leur patrimoine, mais dans ce cas précis, on se rapproche du modèle anglo-saxon, très intrusif.

Le président de la République sera devant les journalistes lors d'une grande conférence de presse, mardi 14 janvier, l'occasion de déminer cette affaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.