VIDEO. Rebsamen "assumera" la règle du non-cumul "s'il fait le choix de Dijon", dit Kanner

Le ministre des Sports a rappelé une nouvelle fois que François Rebsamen ne pourrait pas rester au ministère du Travail s'il devenait maire de Dijon.

ITELE

Aucune exception à la règle. Le ministre des Sports, Patrick Kanner, a brandi sur le plateau d'iTélé la charte de déontologie qu'il a signée à son entrée au gouvernement, afin de rappeler que les ministres se sont engagés à ne pas cumuler un mandat exécutif local avec leur fonction ministérielle. Une manière de dire à François Rebsamen qu'il devra nécessairement quitter le ministère du Travail s'il est élu maire de Dijon, le 10 août.

Rebsamen avait précisé ne pas vouloir quitter son poste

"C'est le premier document que j'ai signé le 27 août [2014] quand je suis rentré au gouvernement, explique Patrick Kanner. Voilà la règle, François Rebsamen la connaît, il l'assumera naturellement s'il fait le choix de Dijon." Pour mémoire, la candidature du ministre du travail à Dijon avait provoqué un léger couac gouvernemental, jeudi.

Après avoir annoncé sa candidature, François Rebsamen avait précisé qu'il n'abandonnerait pas pour autant son poste au gouvernement : "Tant que le président ne m'aura pas demandé de cesser mes fonctions, je les assumerai." Mais l'Elysée avait assuré dans la foulée que François Rebsamen devrait abandonner son portefeuille ministériel s'il était élu.

Le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, lors de l\'arrivée du Tour de France, le 26 juillet 2015. 
Le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, lors de l'arrivée du Tour de France, le 26 juillet 2015.  (J.E.E / SIPA)