Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Hollande opéré de la prostate en 2011 : le débat sur la santé des présidents est relancé

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
EUROPE 1, I-TELE, BFMTV
Article rédigé par
France Télévisions

"Exigence de vérité", "de transparence", "respect de la vie privée" : le centriste François Bayrou, l'UMP Eric Woerth et l'écologiste Dominique Voynet ont été interrogés sur ce sujet, mercredi matin.

François Hollande a subi une opération de la prostate, en février 2011, alors qu'il n'était que candidat à la primaire socialiste. Cette intervention, révélée par France Info et confirmée par l'Elysée mercredi 4 décembre, relance le débat sur un sujet sensible : la santé des chefs d'Etat.

"Il y a une exigence de vérité dès l'instant que la fonction est touchée par ce qui se passe", a estimé sur Europe 1 François Bayrou. Mais, a souligné le dirigeant centriste, "le président de la République, comme toute personne, (...) a droit au respect de sa vie privée dès l'instant que ça n'a pas de conséquence sur l'exercice du mandat".

Pour l'ancien ministre UMP Eric Woerth, invité d'i-Télé, "il y a une règle qui est la transparence pour le chef de l'Etat concernant sa santé".  L'ancienne ministre écologiste Dominique Voynet a invoqué, sur BFMTV, le droit au secret médical. "Il a bien le droit de se faire opérer d'une verrue plantaire ou de la prostate sans que la France entière soit au courant. C'est d'une banalité incroyable !" a-t-elle conclu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.