VIDEO. Nicolas Sarkozy s'en prend à la "tyrannie des minorités"

Invité d'Europe 1, jeudi matin, l'ancien président de la République a repris les thèmes liés à l'identité française déjà égrenés dans le meeting de la veille, qui se tenait hier près de Lille.

EUROPE 1

Invité d'Europe 1 jeudi 9 juin, le président des Républicains, Nicolas Sarkozy, a brocardé la "tyrannie des minorités". "Je suis assez effrayé de voir qu'on ne parle plus de la France, qu'on ne parle plus à la France, qu'il n'y a plus de communauté nationale, mais une addition de communautés dont chacune défend avec acharnement ses intérêts."

"Une minorité salafiste inspirée par les jihadistes"

Il a ensuite estimé qu'on était dans "une addition de minorités" et même "une tyrannie de minorités". Amené à préciser sa pensée, il a ajouté : "J'ai dit que je n'accepterai jamais un quelconque amalgame avec nos compatriotes musulmans de France qui ont parfaitement le droit de vivre leur religion, et qui n'ont pas à être amalgamés à une minorité salafiste inspirée par les jihadistes qui voudraient faire régner, y compris sur les musulmans de France, une loi et des règles qui ne sont absolument pas compatibles avec le mode de vie français."

La veille, lors d'un meeting près de Lille, l'ancien président de la République avait exalté la France, "pays chrétien". Probable candidat à la primaire de droite pour l'investiture présidentielle, Nicolas Sarkozy paraît à nouveau vouloir privilégier le thème de l'identité nationale, dans le droit fil de sa campagne de 2012.

Le président des Républicains Nicolas Sarkozy à Europe 1, jeudi 9 juin 2016.
Le président des Républicains Nicolas Sarkozy à Europe 1, jeudi 9 juin 2016. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)