L'UMP veut tourner la page en devenant les Républicains

D'ici quelques semaines, le parti de Nicolas Sarkozy va changer d'identité. Ce n'est pas une première. France 3 revient sur les objectifs de ce changement imminent.

FRANCE 3

Depuis 1947, le parti gaulliste a changé plusieurs fois de nom : UNR, UDR, RPR, puis UMP en 2002... Son prochain nom devrait être officialisé le 30 mai prochain, lors du congrès du parti. L'UMP va devenir les Républicains, nom retenu par son dirigeant Nicolas Sarkozy.

Au sein du parti, ce nouveau nom semble faire consensus. "Je suis de ceux qui n'aiment pas trop les sigles. C'est une façon de tourner la page", confie à France 3 Nathalie Kosciusko-Morizet, la vice-présidente.

"Le vrai problème, c'est de changer le parti"

Affaiblie par l'affaire Bygmalion et les déchirements internes, la formation politique a besoin d'un nouveau souffle. Mais "ce n'est pas un enterrement", assure le sénateur Roger Karoutchi, qui espère que ce changement permette de "lancer pour de bon la campagne des régionales et la campagne jusqu'en 2017".

Daniel Fasquelle, le trésorier de l'UMP, jure que ce changement ne coûtera pas plus de 50 000 euros. Il s'affaire déjà à brader les produits UMP. Mais pour Thierry Saussez, conseiller en communication, "le vrai problème, c'est de changer le parti. Le nom, ça passe après".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège de l\'UMP dans le 15e arrondissement, à Paris, le 3 février 2015. 
Le siège de l'UMP dans le 15e arrondissement, à Paris, le 3 février 2015.  (VALENTINA CAMOZZA / CITIZENSIDE / AFP)