Nouveau nom de l'UMP : "Les Républicains" et trois logos ont été déposés

Le parti, même s'il assure ne pas avoir encore arrêté son choix, a pris ses précautions auprès de l'Institut national de la propriété intellectuelle. 

Le siège de l\'UMP dans le 15e arrondissement, à Paris, le 3 février 2015. 
Le siège de l'UMP dans le 15e arrondissement, à Paris, le 3 février 2015.  (VALENTINA CAMOZZA / CITIZENSIDE / AFP)

"Les Républicains" tient bel et bien la corde. Pour la nouvelle appellation de l'UMP, ce nom ainsi que trois logos ont été déposés auprès de l'Institut national de la propriété intellectuelle (INPI), rapporte Le Journal du dimanche daté du 15 mars. Nicolas Sarkozy avait pourtant esquivé, vendredi, sur France Info, assurant qu'il ne s'agissait que de l'une des "propositions" pour rebaptiser le parti.  

Reste que le nom "Les Républicains" a été déposé dès novembre 2014 auprès de l'INPI, selon l'hebdomadaire, par l'agence de publicité Aubert Storch. Dans les colonnes du journal, l'UMP dément avoir passé une quelconque commande à cette agence de publicité, connue pour avoir rebaptisé le Crédit Lyonnais en LCL. Le mystère ne devrait pas durer bien longtemps. Le nouveau nom du parti doit être dévoilé lors du congrès le 30 mai prochain à la Villette (Paris 19e).

"C'est Gambetta, Jaurès, Clémenceau, Ferry..."

 Les autres suggestions, "l'Union" ou le "Rassemblement", semblent donc avoir été écartées. Le "Rassemblement" provoquait l'ire des centristes, qui y voyaient une allustion trop évidente au RPF et au RPR.

A la question de savoir si les Républicains n'évoqueraient pas trop le parti américain conservateur, Olivier Aubert, le confondateur de Aubert Storch répond au JDD : "Les républicains, cela s'inscrit dans une histoire française, celle de la IIIe République. La grande famille des républicains, on l'a apprise à l'école : c'est Gambetta, Jaurès, Clémenceau, Ferry..."