Prix de l'humour politique : Isabelle Balkany et Benjamin Griveaux en lice pour la meilleure "petite phrase"

Le jury du prix Press Club, humour et politique a procédé mardi à sa deuxième et avant-dernière sélection de l'année pour récompenser l'auteur de la saillie la plus drôle en politique en France en 2019.

Le candidat de la République en marche à la mairie de Paris Benjamin Griveaux, lors d\'un débat organisé dans un bar du 12e arrondissement, le 6 novembre 2019. 
Le candidat de la République en marche à la mairie de Paris Benjamin Griveaux, lors d'un débat organisé dans un bar du 12e arrondissement, le 6 novembre 2019.  (ANTONIN BURAT / HANS LUCAS / AFP)

"Nous allons fêter dans quelques jours l'année du Rat... C'est un hommage à Paris !" Cette phrase prononcée par Benjamin Griveaux, candidat de La République en marche à la mairie de Paris, figure parmi les phrases sélectionnées pour le prix Press club, humour et politique, mardi 28 janvier, pour récompenser l'auteur de la saillie la plus drôle de l'année en politique.

Il s'agit de la deuxième sélection : une première a déjà eu lieu en novembre et une autre doit avoir lieu en mai, avant la remise du prix, dont c'est la dix-septième édition, au printemps.

Parmi les autres pépites en lice figure cette phrase d'Isabelle Balkany, l'épouse de l'ancien maire de Levallois-Perret : "J'ai 72 ans et je n'ai jamais rempli de déclaration d'impôts. Patrick non plus", prononcée devant la Cour d'appel de Paris, au deuxième jour du procès en appel du couple pour fraude fiscale. 

Hubert Védrine et Ségolène Royal également sélectionnés

"J'aime beaucoup discuter avec Philippe Martinez", a pour sa part affirmé le Premier ministre, Edouard Philippe, dans Le Point, au début des grèves contre la réforme des retraites, le 5 décembre 2019. Le secrétaire général de la CGT est également sélectionné dans le classement pour cette affirmation : "Le gouvernement organise le bordel", relayée par Le Journal du dimanche.  

Ségolène Royal s'est fait remarquer pour cette affirmation, prononcée sur le plateau de LCI : "J'ai suffisamment exercé de fonctions ministérielles pour savoir que l'Etat ne tient jamais ses promesses"L'ancien ministre Hubert Védrine figure également dans la sélection avec cette pique adressée à l'ancienne ministre dans Challenges"On peut certainement conserver Ségolène Royal comme ambassadrice des pôles. A condition de la congeler sur place"