Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Royal accuse Falorni de "trahison"

Publié Mis à jour
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

L'ex-candidate du PS à la présidentielle 2007 a été battue par Olivier Falorni, un dissident socialiste, dans la 1re circonscription de Charente-Maritime. Une défaite difficile à accepter pour Ségolène Royal.

L'ex-candidate du PS à la présidentielle 2007 a été battue par Olivier Falorniun dissident socialiste, dans la 1re circonscription de Charente-Maritime, dimanche 17 juin. Une défaite difficile à accepter pour Ségolène Royal, qui parle de trahison de la part de son adversaire, qu'elle oppose à sa campagne "difficile, mais droite et loyale, avec le sens de l'honneur et de l'engagement, au service des idées et des actions que je crois profondément juste".

La présidente de la région Poitou-Charentes a annoncé elle-même sa défaite avec 37,03% des voix, face à Olivier Falorni, qui rafle 52,97% des suffrages. Selon elle, cette victoire est d'abord celle "de la droite qui a réussi son tir de barrage"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.