Gouvernement : anciens visages et nouvelles têtes

Publié Mis à jour
Gouvernement : anciens visages et nouvelles têtes
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Presque un mois après la réélection d'Emmanuel Macron, le nouveau gouvernement a enfin été annoncé, vendredi 20 mai. Si certains, comme Bruno Le Maire, Gérald Darmanin ou encore Éric Dupond-Moretti sont toujours là, des nouveaux font leur arrivée dans l'exécutif.

Il était attendu depuis quatre jours. C'est à 16h30, vendredi 20 mai, que le suspense a pris fin, lorsque le secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kohler a pris la parole et dévoilé le gouvernement d'Élisabeth Borne. "Le président de la république a nommé Monsieur Bruno Le Maire ministre de l'Économie et des finances et de la souveraineté industrielle et numérique", a-t-il déclaré. Bruno Le Maire prend du galon avec un portefeuille élargi et devient le numéro deux du gouvernement. En restant à la tête de Bercy, il détient le record de longévité à ce poste. Gérald Darmanin, une autre figure de droite, est lui aussi reconduit place Beauvau. Tout comme Éric Dupond-Moretti, un temps pressenti pour quitter le poste de Garde des sceaux. Il reste bien ministre de la Justice malgré une mise en examen pour prise illégale d'intérêts.

Eux aussi, restent dans l'équipe d'Emmanuel Macron mais changent de ministère : Sébastien Lecornu devient ministre des Armées, Brigitte Bourguignon ministre de la Santé et de la prévention, alors que son prédécesseur, Olivier Véran, sera en charge des relations avec le Parlement. Porte-parole du gouvernement pendant près de deux ans, Gabriel Attal s'occupera des comptes publics. Il est remplacé à ce poste très médiatique par Olivia Grégoire, auparavant secrétaire d'État chargée de l'Économie sociale.  

Nouveaux visages et parité 

Emmanuel Macron voulait faire de l'écologie une priorité de ce nouveau gouvernement en la plaçant directement sous l'autorité d'Élisabeth Borne, avec deux ministères qui y sont rattachés. La Transition énergétique, incarnée par Agnès Pannier-Runacher et la transition écologique dont Amélie de Montchalin prend les commandes.  Enfin, quelques nouveaux visages rejoignent le gouvernement dont Pap Ndiaye, professeur d'histoire qui devient ministre de l'Éducation nationale. Rima Abdul Malak prend le portefeuille de la Culture. Un gouvernement parfaitement paritaire de 14 femmes et 14 hommes. Tous se réuniront autour du président de la République pour le tout premier Conseil des ministres lundi 23 mai à 10h précises. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.