VIDEO. Le baroud d'honneur des députés UMP alsaciens contre la réforme des régions

"Dans quelle société peut-on marier les gens contre leur gré ?", s’est notamment exclamé le député Jean-Luc Reitzer. Un autre a proposé la création de deux régions : "Ile-de-France et la province". 

France 2

Les députés UMP alsaciens se sont battus jusqu'au bout de la nuit, mercredi 19 novembre, pour faire barrage à la nouvelle carte des régionsIl a fallu près de six heures de débats pour aboutir au vote de cette réforme, qui prévoit la réduction du nombre de régions métropolitaines de 22 à 13, à compter de 2016. 

"L'Ile-de-France et la province"

Mais une dizaine d'élus UMP alsaciens ont fait bloc pour tenter de maintenir l'Alsace seule, quelques heures après avoir déployé une grande banderole "Ne tuez pas l'Alsace" dans la salle des Quatre-Colonnes du Palais Bourbon. "Dans quelle société peut-on marier les gens contre leur gré ?", s’est ainsi exclamé Jean-Luc Reitzer. Eric Straumann a, quant à lui, défendu deux amendements, l'un pour fusionner toutes les régions, un autre pour créer deux régions, "l'Ile-de-France et la province".

Cette réforme menée au pas de course rencontre depuis le début de multiples obstaclesLe gouvernement avait ainsi présenté au printemps une première carte à 14 régions, "dessinée sur un coin de table à l'Élysée" selon ses détracteurs. Elle a été, dans un premier temps, supprimée par le Sénat en première lecture, puis rétablie, mais à 13 régions, par l'Assemblée en juillet. En seconde lecture fin octobre, le Sénat a porté cette carte à 15 régions, mais les députés sont revenus en commission sur ces modifications à l'initiative du groupe socialiste, en fusionnant de nouveau l'Alsace avec la Lorraine et Champagne-Ardenne, ainsi que le Languedoc-Roussillon avec Midi-Pyrénées.

Des députés alsaciens ont déployé une banderole devant l\'Assemblee nationale, contre la création d\'une très grande région Alsace-Lorraine Champagne-Ardenne, le 20 novembre 2014.
Des députés alsaciens ont déployé une banderole devant l'Assemblee nationale, contre la création d'une très grande région Alsace-Lorraine Champagne-Ardenne, le 20 novembre 2014. ( MAXPPP)