Présidentielle 2022 : "On ne peut pas nous faire le procès de ne pas vouloir le rassemblement" à gauche, avance Mélanie Vogel

Publié
Mélanie Vogel
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Mélanie Vogel, sénatrice des Français de l'étranger et porte-parole de Yannick Jadot, était l'invitée des "4 Vérités" sur France 2, jeudi 30 décembre.

Dans une tribune publiée mercredi 29 décembre dans Le Monde, Christiane Taubira, qui envisage de se présenter à l'élection présidentielle de 2022, a estimé que les "convergences" idéologiques sont suffisantes pour "gouverner ensemble pendant cinq ans", malgré les divisions affichées. "Nous ne sommes pas insensibles, loin de là, et on l'a souvent rappelé : c'est Yannick Jadot, en avril dernier, qui avait fait la démarche de réunir les différents responsables de gauche pour essayer d'avoir une union, ça n'avait pas marché. Mais on ne peut pas nous faire le procès de ne pas vouloir le rassemblement", a affirmé jeudi 30 décembre Mélanie Vogel, sénatrice des Français de l'étranger et porte-parole de Yannick Jadot sur le plateau des "4 Vérités".

"On se rassemble derrière un projet"

"La différence que nous avons, avec certains du Parti socialiste qui veulent organiser une primaire, c'est que nous pensons que (...) la clé, c'est le projet, poursuit la sénatrice. On ne se rassemble pas juste derrière un nom, on se rassemble derrière un projet. Deuxièmement (...), nous pensons que c'est l'écologie politique qui doit reconstruire le projet du 21e siècle." 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.