Le Parti socialiste fond comme la banquise

Le Parti socialiste, dirigé par Olivier Faure, traverse une crise sévère.

FRANCEINFO

Le Parti socialiste, c'est un peu comme les glaciers. En ce moment, ça s'effrite de toutes parts. Au PS, l'élément déclencheur fut l'élection présidentielle. Au premier tour, le parti fait un score de 6,36%. Deux mois plus tard, les élections législatives confirment l'affaissement du parti. Seuls 29 députés socialistes sont élus. Le 1er juillet, le candidat du parti à l'élection présidentielle 2018, Benoît Hamon, annonce son départ. Fin 2017, le PS annonce également la vente du siège historique de Solférino à Paris.

Les leaders quittent le parti

Il n'a plus les moyens de le garder. En mars 2018, Olivier Faure est élu chef du Parti socialiste, mais le changement de cap ne s'opère pas. Le 12 octobre, c'est le coup de grâce. Le député européen Emmanuel Maurel, qui représente la gauche du parti, annonce son départ. Il assure amener avec lui des centaines de cadres et d'élus locaux.

L\'escalier de l\'ancien siège du Parti socialiste, situé rue de Solférino à Paris, le 16 mars 2018.
L'escalier de l'ancien siège du Parti socialiste, situé rue de Solférino à Paris, le 16 mars 2018. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)