Pour les 100 premiers jours du quinquennat, pas de blocage mais des ralentissements

Publié
Pour les 100 premiers jours du quinquennat, pas de blocage mais des ralentissements
franceinfo
Article rédigé par
J.-C. Galeazzi - franceinfo
France Télévisions

Invitée du 23h de franceinfo, la journaliste politique au Journal du Dimanche Sarah Paillou dresse un premier bilan du second quinquennat d'Emmanuel Macron et de ces 100 premiers jours marqués par la forte opposition qu'il connaît à l'Assemblée.

"Le bilan est mitigé", résume la journaliste du Journal du Dimanche Sarah Paillou à propos des 100 premiers jours du second quinquennat d'Emmanuel Macron. "On nous annonçait d'abord un quinquennat complètement bloqué, un gouvernement et un président de la République empêchés d'agir et une Assemblée nationale soumise au chaos permanent", et le gouvernement a finalement été capable de faire adopter ses projets de loi, notamment la loi pouvoir d'achat et celle contre le Covid-19.

La majorité contrainte de ralentir le rythme

En revanche, ces votes se font "sur un rythme beaucoup plus lent, et au prix de concessions, de compromis avec les oppositions, principalement avec la droite". La comparaison avec les 100 premiers jours du premier quinquennat laisse apparaître que le président a pu faire passer moins de lois d'ampleur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.