Vidéo "La Constitution prévoit que c'est le Premier ministre qui dirige la nation", assure Jean-Luc Mélenchon

Publié Mis à jour
Dimanche en politique : "la Constitution prévoit que c'est le Premier ministre qui dirige la nation", assure Jean-Luc Mélenchon
Article rédigé par
F.Letellier - franceinfo
France Télévisions

À quelques semaines des élections législatives, Jean-Luc Mélenchon, à la tête de la Nouvelle union populaire, économique et sociale, était l'invité de Francis Letellier, dimanche 15 mai, dans "Dimanche en politique".

Jean-Luc Mélenchon, à la tête de la Nouvelle union populaire, économique et sociale (Nupes), était l'invité de Francis Letellier dans "Dimanche en politique", dimanche 8 mai. Il désire l'élection d'une majorité de députés Nupes, afin de pouvoir prétendre au poste de Premier ministre. Il sait d'avance que la cohabitation avec Emmanuel Macron ne serait pas simple. "C'est un personnage volontaire, je le suis moi-même, mais il faudra s'en tenir à la Constitution, puisque c'est elle qui s'applique, et la Constitution prévoit que c'est le Premier ministre qui dirige la politique de la nation, pas le président de la République", détaille Jean-Luc Mélenchon.

Un Smic à 1 500 euros

"Il faut augmenter le salaire minimum", assure Jean-Luc Mélenchon. La proposition de la Nupes était de remonter le Smic à 1 400 euros, mais le salaire minimum ayant déjà augmenté, il sera valorisé de 15 %, pour arriver à 1 500 euros. Pour les questions européennes, Jean-Luc Mélenchon se dit "contre tout élargissement, tant qu'on n'a pas fait d'harmonisation sociale". Il prend l'exemple du salaire minimum ukrainien, qui est de 180 euros et qui favoriserait le dumping social. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.