Notre-Dame-des-Landes : le président du syndicat mixte aéroportuaire évoque l'abandon avant l'annonce officielle

Avant même l'annonce officielle du premier ministre, le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes semble définitivement abandonné, selon le président du syndicat mixte aéroportuaire.

FRANCE 2

À quelques minutes de la décision du gouvernement concernant l'abandon ou la poursuite du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), le président du syndicat mixte aéroportuaire a emboîté le pas à Édouard Philippe. Selon lui, le projet serait abandonné. En direct de l'Élysée, Guillame Daret nous en dit plus. "L'abandon semble probable, mais l'annonce officielle n'a pas encore été faite par l'exécutif. C'est Édouard Philippe qui doit prendre la parole, accompagné de plusieurs ministres (Nicolas Hulot (Transition écologique), Gérard Collomb (Intérieur), Élisabeth Borne (Transports) et Nicole Belloubet (Justice))."

Le gouvernement revendique sa capacité à trancher

Si l'abandon se confirme, l'exécutif sait qu'il sera probablement accusé d'avoir cédé aux Zadistes, notamment par la droite et de ne pas respecter la consultation qui avait eu lieu dans la région. Le journaliste ajoute que "le gouvernement revendique sa capacité à trancher sur un dossier qui attendait depuis de nombreuses années". Mais le dossier est loin d'être terminé, l'évacuation de la ZAD s'annonce très délicate.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un panneau dans la \"ZAD\" (\"zone à défendre\" ou \"zone d\'aménagement différé\") de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) exprime l\'opposition au projet d\'aéroport, le 16 janvier 2018.
Un panneau dans la "ZAD" ("zone à défendre" ou "zone d'aménagement différé") de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) exprime l'opposition au projet d'aéroport, le 16 janvier 2018. (LOIC VENANCE / AFP)