Cet article date de plus de cinq ans.

Notre-Dame-des-Landes : la justice valide l'expulsion des derniers opposants

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
NDDL : la justice valide l'explusion des derniers opposants
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Une décision de justice a décidé d'expulser les derniers opposants historiques à la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Onze familles qui vivent à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) et quatre agriculteurs qui y travaillent sont désormais expulsables. "C'est une épée de Damoclès qu'on a en permanence sur la tête, affirme Sylvain Fresneau, agriculteur et opposant au projet d'aéroport. Dès demain, ça veut dire que les forces de l'ordre peuvent venir retirer nos vaches."

Les zadistes comptent bien continuer

Le groupe Vinci, en charge de la construction de l'aéroport, avait réclamé jusqu'à 1 000 euros de pénalités par jour pour ses opposants historiques. Le tribunal a rejeté cette demande, au vu des revenus modestes de ces familles.

Cette décision de justice ne mettra pas un terme au dossier de Notre-Dame-des-Landes. Les zadistes, qui soutiennent les habitants et les agriculteurs, ont d'ores et déjà déclaré qu'ils ne comptaient pas partir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Notre-Dame-des-Landes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.