Notre-Dame-des-Landes : "Déjà 29 squats détruits"

À Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), les forces de l'ordre interviennent pour la quatrième journée consécutive. Est-ce que ce sera la dernière ? On fait le point avec la journaliste Anne-Charlotte Hinet présente sur place.

France 2

Quelle est la situation sur place au quatrième jour de l'évacuation de la ZAD à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ? Selon Anne-Charlotte Hinet, "les gendarmes affirment que le calendrier (de l'évacuation) est parfaitement respecté, que les objectifs fixés par le gouvernement sont quasiment atteints : déjà 29 squats détruits en quatre jours. Il n'en resterait plus qu'une dizaine environ à évacuer".

"Situation plutôt calme"

"Mais ce matin pas d'expulsions, pas de destructions programmées. Les gendarmes se concentrent sur la sécurisation et le déblayement des gravats. Des camions et des pelleteuses ont été acheminés sur place pour accomplir cette mission." Et de poursuivre : "Pendant ce temps-là les zadistes s'organisent : de nouvelles barricades ont été dressées pendant la nuit et ce matin, et des renforts, des opposants qui arrivent de l'extérieur, continuent de se rendre ici sur la ZAD au compte-gouttes pour venir grossir les rangs des zadistes" (...). La situation est pour l'instant plutôt calme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), le 11 avril 2018.
Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), le 11 avril 2018. (LOIC VENANCE / AFP)