Pièces à conviction, France 3

VIDEO. Guéant explique comment se passaient les nominations dans la haute fonction publique sous Sarkozy

Le magazine "Pièces à conviction" sur France 3 est consacré, mercredi 21 septembre,  aux "jobs en or" de la République.

franceinfo

Pistonnés ? Oui, au plus haut niveau. Depuis 1984, 20% des hauts fonctionnaires sont nommés directement par le pouvoir politique sans passer de concours. Mercredi 21 septembre, le magazine de France 3 "Pièces à conviction" lève le voile sur ces portes dérobées pour accéder à de très hautes fonctions : l’Elysée et Matignon.

Donner une "stabilité" à son "avenir personnel"

L'émission a notamment interrogé, sur le sujet, Claude Guéant, qui fut secrétaire général de l'Elysée sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy (2007-2012). Celui-ci explique comment se déroulaient ces nominations. Elles étaient finalisées lors "d'une rencontre tous les lundis à déjeuner, à l'Elysée, entre le directeur de cabinet du Premier ministre, le secrétaire général de l'Elysée et deux ou trois collaborateurs, sous réserve de l'approbation finale du Premier ministre et du président de la République".

L'ancien ministre de l'Intérieur reconnaît que c'était le moyen de conforter l'avenir d'amis politiques: "C'est sûr" (...), il y a "des personnes qui trouvent dans ces nominations le moyen de donner une stabilité à leur avenir personnel. Et, encore une fois, on nomme plutôt des gens qu'on connaît que des gens qu'on ne connaît pas."

Claude Guéant quitte les locaux de l\'UMP le 8 juillet 2013, à Paris.
Claude Guéant quitte les locaux de l'UMP le 8 juillet 2013, à Paris. (MARTIN BUREAU / AFP)